L'astronaute français Michel TOGNINI en visite à l'EPF Troyes

Publié le 15/03/2019

Le 13 mars dernier, Michel TOGNINI, astronaute français de l'Agence Spatiale Européenne, a rendu visite aux étudiants, ingénieurs de recherche et enseignants chercheurs du campus de Troyes. Un temps d'échange privilégié autour de la pratique scientifique et technologique.

Rencontre avec Michel Tognini

Astronaute français de l’Agence Spatiale Européenne (ESA) né en 1949, Michel TOGNINI obtient son diplôme d’ingénieur à l’école de l’air de Salon-de-Provence en 1973.

Après une carrière de pilote de chasse, il est sélectionné en 1985 comme spationaute par le Centre National d’Etudes Spatiales (CNES). Il rejoint la mission Antarès en 1992 où pendant 14 jours il a mené des expériences franco-soviétiques à bord de la station internationale MIR.

Source : http://www.air-cosmos.com/il-y-a-25-ans-la-mission-antares-98231

Nommé chef des astronautes de l’ESA en 2003, il prend la direction de l’ESA à Cologne en 2005.
Il est fait commandeur de la Légion d’Honneur, Officier de l’Ordre National du Mérite et il est distingué de l’Ordre Soviétique et l’Amitié des Peuples.

Dans une dynamique de rencontre des écoles sur le territoire français, Michel TOGNINI était de passage dans l’Aube. C’est avec la collaboration d’Isabelle VASSEUR, coordinatrice du centre pilote "La main à la pâte", que la rencontre a pu être organisée.

En effet, à l’initiative d’Anne MATHIEU, adjointe à la direction du campus de Troyes de l’EPF, un partenariat scientifique a été récemment signé avec ledit centre pilote. Cet accompagnement pour la transmission des connaissances, cher à Michel TOGNINI, se distingue d’autres formats d’interventions en associant dans les établissements les enseignants chercheurs, les ingénieurs de recherche et les élèves autour de la pratique scientifique et technologique, dans une logique d’enrichissement mutuel et de partage des compétences.

 

Sensibilisation de la transmission de connaissance et de la sauvegarde de la planète

Dès l’accueil effectué, le sujet du stockage thermique, abordé par l’ingénieur de recherche à l'EPF Julien KAUFFMANN, a permis de révéler l’intérêt majeur d’un des projets scientifiques de Troyes qui mêle les deux axes de recherche que sont l’impression 3D et la thermique du bâtiment. "L’impression métallique dont s’est doté le campus de Troyes va permettre d’ouvrir une nouvelle perspective sur la fabrication de la mousse métallique, qui couplée avec un matériau à changement de phase, est l’avenir du stockage thermique" souligne Julien KAUFFMANN. L’impression métallique est, selon Michel TOGNINI, "une technologie qui va permettre de révolutionner la création de pièces et d’outils directement dans l’espace et combler les lacunes des impressions polymères".Les étudiants, les enseignants chercheurs et les ingénieurs de recherche ont ainsi pu aborder différents sujets avec l'astronaute comme la maitrise énergétique, plus particulièrement avec le fonctionnement du bâtiment du campus de Troyes (classé BBC+) avec ses panneaux solaires, son puit canadien et le raccordement à la chaufferie biomasse.

Une présentation concernant l’évaluation du confort thermique par un simulateur thermo-physiologique (mannequin thermique), a permis d’enrichir les discussions.

Une occasion également d’échanger au sujet des projets d’étudiants de la Majeure Bâtiment et Eco-Cités. Notamment un projet de rénovation d’un collège Troyen, avec en collaboration des écoliers de CM2 qui seront des futurs élèves dans cet établissement, a interpellé l’astronaute français.

Le campus de Troyes de l’EPF remercie M. Michel TOGNINI pour ces échanges et sa disponibilité.