Concours Ingénieuse'19 : Elise, finaliste EPF

Publié le 28/05/2019

 

Le 17 mai dernier se déroulait à Paris la finale de l’édition Ingénieuses’19. Ce concours, à destination des étudiantes ingénieures, promeut la place féminine au sein de l’ingénierie. Elise, élève à l’EPF en deuxième année de la majeure Structures & Matériaux a pu défendre sa place après avoir été nominée.

Le concours Ingénieuse

Créée en 2011 par la Conférence des Directeurs des Ecoles Françaises d’Ingénieurs (CDEFI), l’opération « Ingénieuses » a pour objectif de favoriser la formation d’ingénieur auprès des filles, de lutter contre les stéréotypes de genre et d’encourager la mixité dans les métiers de l’ingénierie.

Ainsi, chaque année, un appel à projets est lancé à travers toute la France et cette édition, ce sont 35 projets qui ont été déposés. Les nominées désignées par un jury composé de partenaires et d’experts sont ensuite soumises au vote avant de recevoir l’un des six prix lors de la cérémonie de remise des prix.

Table ronde autour du sujet « Qu’est-ce que la mixité selon votre expérience ? », intervention de Madame Frédérique Vidal, Ministre de l’Enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation, et remise des prix, revivez la cérémonie sur Twitter :

Elise, élève-ingénieur-e à l’EPF

Retour sur Elise Rey du Boissieu, élève-ingénieure en 4ème année en majeure Structures & Matériaux à l’EPF, qui a été choisie par le jury pour concourir à l’opération Ingénieuse’19.

Très sportive, Elise enchaine équitation, courses à pieds et raids urbains tout en s’impliquant au niveau professionnel avec de nombreuses participations à des challenges tels que Innovatech, Meet&Connect ou encore Start&Stop. Rien n’arrête cette étudiante passionnée puisqu’en plus de ses 7 participations à des challenges depuis 2017, Elise s’implique également à 100% dans la vie associative de l’EPF.

Etudiante sur le campus de Troyes, elle devient Responsable du Tech’Lab, responsable du pôle Formation du Conseil de la Vie Etudiante (CVE), responsable de la Team Com de l’EPF… Toujours plus engagée, Elise se retrouve dans tous les domaines associatifs proposés que ce soit l’équitation, le Bureaux des Etudiants, l’association Elles bougent et devient même étudiante-entrepreneur avec son projet Bric a Vrac, une solution pour réduire l’impact de notre mode de vie sur l’environnement.

Les femmes ingénieur-e-s

« Etant actuellement élève-ingénieure, j'ai eu de nombreuses fois la possibilité de me confronter aux stéréotypes de genre. » Elise Rey du Boissieu

Au niveau national, quelques inégalités perdurent au sein des entreprises recrutant des élèves-ingénieur-e-s puisque les salaires moyens sont toujours plus élevés pour les hommes que pour les femmes.

Martine Venineaux, responsable des relations entreprises de l’EPF reste rassurante et indiquait dans l'article Ingénieur, un profil très recherché par les entreprises !: « Il n’y a pas d’inquiétude à avoir pour les filles. Les entreprises souhaitent davantage de mixité dans les équipes scientifiques et techniques, nos étudiantes sont donc très recherchées. En termes de salaires, pour nos diplômés, ils sont les mêmes pour les deux sexes à la sortie de l’école. » 

Retrouvez les parcours de nos inspirantes peufiennes :

3 étudiantes remportent le Prix Coup de Coeur de la Fondation Sopra Steria

Camille CLOT, en Prépa Technologique à l'EPF Montpellier

Une peufienne sur le podium du Challenge InnovaTech 2019 d'Elles Bougent