Conférence de Dorine BOURNETON à l'EPF, première femme handicapée au monde pilote de voltige

Publié le 29/05/2019

Jeudi 23 mai, Dorine BOURNETON, première femme handicapée au monde pilote de voltige, est intervenue à l'EPF Sceaux pour présenter son parcours aux élèves ingénieurs, et transmettre sa passion pour l'aviation et sa détermination. Nous retiendrons entre autres son leitmotiv "il faut viser haut, sinon on ne va pas très loin". Un témoignage très inspirant !

Un témoignage personnel touchant

"Danser dans le ciel, voilà quelque chose que tout le monde peut apprendre à faire". C'est avec ces mots que Dorine BOURNETON a commencé sa conférence devant un amphithéâtre composé d'élèves des différentes formations d'ingénieurs EPF, de leurs enseignants et de membres de l'administration. Le handicap, la place des femmes dans l'aviation, la volonté de se surpasser au quotidien, tout autant de sujets qui rassemblent des personnes d'univers et formations différents. Paraplégique suite à un crash d'avion lorsqu'elle avait 16 ans, Dorine BOURNETON a évoqué cette distance que le fauteuil et le handicap peuvent mettre entre elle et les autres ou la société. Mais cette distance, Dorine a choisi d'en faire une force, pour en faire émerger des projets professionnels et personnels, pour faire en sorte de ne voir que la personne / le pilote et non le handicap.

"Si je suis aujourd'hui devant vous, c'est parce que j'ai obtenu
des victoires grâce aux autres, aux échanges et au partage"

Après une présentation de ses rêves d'adolescente et son admiration pour les grands aviateurs comme Antoine de Saint-Exupéry et Mermoz qui ont réalisé ce que d'autres pensaient impossible, elle explique qu'elle a fait ce même pari (déjà avant son accident) : celui de l'impossible et de la liberté car pour elle "quand l'impossible se présente, on a toujours le choix".

Surnommée "Mermozette" par son père, Dorine a commencé à voler à partir de 15 ans. Quelques mois plus tard, elle se trouve être l'unique survivante d'un crash d'avion et devient paraplégique. Malgré cela, elle ne se laisse pas abattre car pour elle "le rire appaise la douleur et la joie soigne de l'intérieur". 3 mois après, elle remonte dans un avion. A 20 ans elle obtient son brevet de pilote à Toulouse, à 27 ans elle devient leader d'une patrouille aérienne et passe pilote professionnelle à 28 ans. Enfin, elle devient à 40 ans la première femme handicapée au monde pilote de voltige. L'été 2018, elle a même remporté une compétition de voltige face à des pilotes valides. Quelle évolution pour Dorine ! Elle précise que pour elle, les compétitions sont "l'occasion de se mesurer face à soi-même et avec l'aide des autres".

Ses voltiges, elle les réalise souvent sur des musiques d'Ibrahim Maalouf, célèbre trompétiste de jazz. Cela l'aide à accomplir "la virtuosité du geste de pilotage" et à "danser dans le ciel". 

Lors de cette recontre, Dorine a également partagé des conseils au public présent : "toujours s'adapter et s'ajuster, et ce quelque soit l'environnement, car on a besoin des autres pour avancer". Une devise qu'elle applique elle-même dans le ciel.

Mise en situation : préparer un show au Salon du Bourget

Après un témoignage personnel poignant, place à une mise en situation originale avec les élèves et le personnel EPF : apprendre à préparer un looping parfait pour un show lors du Salon du Bourget. 

Après une présentation des étapes et la décomposition du mouvement, toute l'assemblée s'est visualisée aux commandes d'un avion pour réaliser une boucle, le malonnier en mains (contraction de "manche" et "palonnier", dispositif qui permet à une personne handicapée des membres inférieurs de piloter un avion), sous les applaudissements des visiteurs du Bourget. 

Dorine BOURNETON est ensuite revenue sur les gestes qu'elle réalise avant de décoller, comme pour répéter une chorégraphie. Un moment très important et qui nécessite une grande concentration. Après le vol, vient le débrief. Une étape clé qui permet de constater les erreurs, les pistes d'amélioration et les incompréhension. C'est aussi un exercice difficile car il faut savoir se remettre en question.

"Persévérer et recommencer jusqu'à atteindre la virtuosité, la perfection"

Son combat pour faire reconnaître le statut de "pilote professionnel" pour les personnes handicapées

Après avoir pris conscience de la fragilité des corps, des destins, Dorine BOURNETON a choisi de se battre pour devenir pilote professionnelle et non seulement pilote privée. Pour cela, elle a dû monter des dossiers pour les présenter au Chef d'Etat Major des Armées (jusqu'à présent, les personnes handicapées ne pouvaient pas avoir le statut de pilote professionnel). Un projet de loi accepté qui sonne comme une victoire pour Dorine et de nombreuses autres personnes dans sa situation. 

Le travail en équipe, la remise en question et la communication : la clé pour réussir 

Des conseils transposables dans tous les secteurs d'activité mais aussi dans la vie personnelle : en travaillant en équipe, nous dépendons des autres et vice-versa. Une remise en question régulière est par ailleurs nécessaire pour progresser. La conférencière ajoute que la clé dans tout projet c'est la communication et l'écoute pour prendre conscience des enjeux.

De même que la confiance (de l'extérieur, de la qualité des autres qui nous sécurisent) est essentielle à la réussite. Le savoir-faire est donc indissociable du savoir-être.

"Prendre conscience que nos échecs nous construisent
et nous obligent à réessayer et à s'améliorer"

De nouveaux projets

Avec son associé Guillaume, également pilote handicapé, ils ont récemment créé une association et ont racheté un avion qu'ils vont faire adapter pour que les personnes handicapées puissent le piloter. Ils vont également proposer des formations de pilotage pour les personnes valides et handicapées ; et ils vont partir en tour de France l'année prochaine pour rencontrer les jeunes, leur parler de leur passion pour l'aviation. 

Rendez-vous au Salon du Bourget 2019 !

Cette conférence s'est terminée par une série de questions des élèves, dont certains pilotent déjà. Enfin, Dorine leur a donné rendez-vous au 53e Salon International de l'Aéronautique et de l'Espace qui aura lieu du 17 au 23 juin 2019 au Bourget. Son avion y sera exposé à côté du hall "Avenir des métiers" (où se trouvera le stand de l'EPF - Ecole d'ingénieur-e-s).

 

 

 

Le Groupe EXPLEO partenaire de la conférence

Le groupe EXPLEO (Ex Accenture Technologie) est une société internationale de conseil en ingénierie dans les domaines de l’aéronautique, ferroviaire, automobile, industrie, banque & assurance, logistique. Une entreprise très engagée sur des valeurs sociales, sociétales et environnementales.

Ils ont mis en œuvre une politique volontariste au sein du Groupe en matière de diversité afin de favoriser la mixité professionnelle et l’intégration des personnes en situation de handicap.