Dans les coulisses de l'association... EgaliPhi

Publié le 17/05/2019

L'association EgaliPhi a 1 an et demi d'existance sur le campus de Sceaux. A cette occasion, Nicolas LAZARE élève ingénieur en 4ème année dans la majeure Engineering & Management, et membre de l'association Egali'Phi depuis 3 mois témoigne. Il revient sur son expérience, son choix d'intégrer cette association étudiante, le rôle de celle-ci et ses missions, ce que cela lui apporte personnellement et professionnellement.

Pourquoi avoir rejoint l'association EgaliPhi ? Quelles sont tes missions dans l'association et comment s'articulent-elles avec celles des autres membres ?

"J'ai décidé de m'engager dans cette association pour des raisons idéologiques. En effet, je souhaitais supporter les valeurs que l'association prône comme l'ouverture d'esprit, la cohésion, le vivre-ensemble, la lutte contre les discriminations et le sexisme, l'égalité Femmes-Hommes..." Il précise que cette association lui permet de s'impliquer davantage dans la démocratisation de ces sujets, pour "changer les choses à petite échelle pour commencer" y compris vis-à-vis de lui-même. Et d'ajouter "j'ai également et surtout rejoint EgaliPhi afin de pouvoir échanger des opinions et des points de vue avec les autres. En effet, je ne pense pas pouvoir prétendre ressentir ou connaître les/des oppressions, et je pense que les débats sont nécessaires afin de se construire une opinion."

Lorsque Nicolas a intégré l'association EgaliPhi, celle-ci était encore en "construction" mais avait déjà bien défini son rôle dans la vie associative de l'école : échanger des informations, partager des opinions concernant diverses causes (discriminations, sexisme, etc). En tant que membre de l'association, le rôle principal de Nicolas est d'être en lien avec les autres membres lors d'échanges et débats, meetings et autres événements (table rondes par exemple). Il explique que l'association se base entièrement sur le volontariat de ses membres (excepté pour le bureau) qui s'occupent des différentes tâches prévues dans le planning comme l'organisation des table rondes, conférences, la création et diffusion des affiches, la communication, la recherche de sponsors etc

Qu'est-ce que cette expérience t'apporte personnellement, quels bénéfices en tires-tu pour ton projet professionnel ? Quelles compétences cela t'a permis de développer ?

"Je considère que travailler pour une association est
une expérience unique et enrichissante, et ce,
peu importe le sujet de l'association"

Nicolas LAZARE explique également qu'il a conscience qu'il sera amené à travailler en groupe projets à l'avenir, grâce à l'expérience associative il pourra appréhender plus sereinement ce genre de missions. Il ajoute "j'ai eu l'occasion de développer mon esprit critique, l'argumentation et le dialogue lors des multiples débats organisés par l'association."

Comment sont organisés les événements de l'association ?

Lorsqu'un événement est programmé, les rôles de chacun sont définis sur la base du volontariat encore une fois, et selon les disponibilités de chacun des membres qui doivent concilier leur scolarité et leurs activités associatives, ce qui n'est pas toujours évident. Nicolas explique qu'ils s'organisent en interne avec différents outils de messagerie instantannée et documents partagés en ligne permettant de récapituler point par point le déroulement de l'organisation des événements. Pour le choix des thèmes abordés lors des événements, cela se passe souvent en interne et sur les réseaux sociaux. L'association propose par exemple plusieurs sujets dans un sondage en ligne et les élèves de l'EPF votent pour ceux qui les intéressent. Les élèves peuvent également proposer des sujets libres à l'association.

Il arrive également que certains événements soient organisés conjointement avec d'autres associations, dans ces cas-là, c'est le bureau de chaque association qui est chargé de répartir les tâches, ensuite communiquées aux membres des associations.

Enfin, l'association reçoit parfois l'aide et le soutien des responsables administratifs de l'école (notamment Stefan SEILER, référent de la lutte contre le racisme, l’antisémitisme et les discriminations ; et Muriel HUSSON, responsable de la vie étudiante) pour contacter certains professionnels ou pour l'organisation d'événements comme dernièrement la Semaine de lutte contre le racisme, l'antisémitisme et les discriminations, ou encore les conférences "Art et musique", "Drag Queen/King", et "Neurodiversité"