Des peufiens s'envolent pour la finale du Hackaton Singapore Airlines 2018

Publié le 20/11/2018

Une équipe composée de deux étudiants de l'EPF - Ecole d'Ingénieur-e-s et deux étudiants de Télécom Nancy et Télécom SudParis s'est envolée vers Singapour pour disputer la finale du hackathon organisé par la compagnie aérienne Singapore Airlines. C’est la seule équipe française qui a été présélectionnée parmi plus de 780 équipes, venant de 74 pays différents !

Organisé sur la plateforme Agorize, le Singapore Airlines AppChallenge 2018 a rassemblé plus de 1500 participants de tout horizon autour de problématiques majeures pour la compagnie aérienne. Laurine TOROSSIAN (Promotion 2019) et Louis JOHANET (Promotion 2017) tous les deux issus de la majeure Ingénierie & Numérique se sont alors associés à Katia GIL GUZMAN et Pol ENAULT, ingénieurs également, afin de concevoir un prototype d'application permettant de répondre à la problématique suivante : Comment améliorer le processus de sélection et de compensation des passagers en situation de surbooking ?

L'équipe a implémenté une ébauche d'application web au cours du mois de septembre, et réalisé une vidéo détaillant le concept. L'idée est de rendre accessible aux passagers une liste claire des compensations offertes en cas de surbooking.  Ainsi les passagers peuvent se porter volontaires pour libérer leur siège à la dernière minute en toute connaissance de cause. Il y a alors gain de satisfaction pour ces passagers mais aussi gain de temps pour le personnel au sol, qui n'a pas à gérer la situation de surbooking individuellement. L'application, nommée "Let it fly" en jouant sur le sens littéral et figuré de cette expression, permet alors aux passagers de réserver par eux-même un vol alternatif, un hôtel ainsi que des prestations gratuites (restaurant, activités locales...) avant même d'avoir quitté l'aéroport.


Le concept semble avoir plu au jury puisque le projet a été sélectionné pour la seconde et dernière étape, se déroulant à Singapour. Un mentor, employé de la compagnie aérienne, a été affecté à l'équipe afin de les guider dans le développement du projet. Pendant encore deux semaines, les quatre ingénieurs ont pu étoffer l'idée et poursuivre l'implémentation du prototype, donnant ainsi naissance à une application mobile hybride en plus du site web initialement créé.


Après avoir atterri à Singapour le 26 octobre, l'équipe de l'EPF a pu apporter les derniers correctifs à la présentation et répéter une dernière fois cette dernière avant de passer devant le grand jury, composé du CEO de Singapore Airlines ainsi que des VP. Le pitch et la démo de l'application se sont déroulés sans encombre et les questions du jury n'ont pas déstabilisé les membres. En finale la concurrence a été rude et les équipes - des start-up pour certaines - ont toutes présenté des projets travaillés et innovants. "Let it fly" a obtenu la 4ème place, avec les félicitations du VP Innovation, Jérôme THIL.

Malgré le manquement du podium, l'équipe a pu se ressourcer en profitant de la session de networking organisée après l'événement afin de faire passer le jetlag et l'adrénaline. Il était important d'échanger avec les intervenants de Singapore Airlines afin de revenir en force lors de la prochaine édition du challenge !