Labellisation de la filière Energie de l’EPF

Publié le 13/10/2016
Ingénieur en énergie Montpellier

L’association DERBI, par le biais de son président Monsieur André Joffre, a labellisé la filière Energie de la formation d'ingénieur de l’EPF pour une durée de 6 ans.

Le Pôle de compétitivité DERBI réunit en région Occitanie- Pyrénées Méditerranée, les entreprises, laboratoires, universités, centres de formation, fédérations professionnelles, organismes financiers et collectivités territoriales impliqués dans le développement de la filière des énergies renouvelables.

Il a été créé en septembre 2005 en région Languedoc Roussillon et fait partie des 39 Pôles de compétitivité ayant atteint les objectifs assignés par l'Etat lors de l'évaluation engagée par la DIACT en fin d'année 2007.

Il a pour mission de développer, au niveau régional, national et international, l’innovation, la recherche, la formation, le transfert de technologie, le développement et la création d’entreprises dans le domaine des énergies renouvelables appliquées au bâtiment et à l’industrie.

Depuis sa création, le pôle a labellisé 166 projets de R&D sur des thématiques porteuses d’avenir telles que la production d’électricité photovoltaïque, le rafraîchissement solaire, les centrales solaires à concentration, l'éolien, la valorisation énergétique de la biomasse, la formation spécialisée, et les bâtiments démonstrateurs à "énergie positive".

Sandrine Pincemin, responsable de la filière énergie et François Stephan, directeur du campus de Montpellier, ont donc réalisé une présentation devant l’association DERBI, dans le but d’obtenir sa labellisation. Celle-ci a été délivrée par les instances de gouvernance de l’association le 13 juin 2016,  pour une durée de 6 ans.

La filière énergie ?

L’objectif de la filière Energie de l'EPF, dispensée sur le campus de Montpellier, est de donner des bases dans le domaine de l’énergie et de l’aborder d’un point de vue production, de comprendre comment on transforme l’énergie et d’appréhender le système énergétique dans sa globalité. Cette filière, portée par 4 enseignants chercheurs, réunit 70 étudiants en 2016, et débouche sur 2 orientations : Energies Conventionnelles & Durables et Eau, Energie, Environnement qui ont pour objectif de se concentrer sur la ressource elle-même.