LES TROYENS DANS L’ESPRIT START-UP

Publié le 15/12/2015
Equipe participant à la Créative Mix Party

Une dizaine d’élèves ingénieur-e-s à l’esprit entrepreneur du Campus de Troyes ont participé début décembre à la Creative Mix Party, un challenge créatif de 3 jours organisé par le Young Entrepreneur Center (YEC) à la Technopole de l’Aube.

Regroupant une cinquantaine d’étudiants de Troyes aux profils variés (dont une dizaine du MSc ICE ainsi que Marianne Aviron-Violet en 3ème année à l’EPF), ce challenge permet à chacun d’exprimer sa créativité dans un environnement stimulant et festif. Regroupés en équipe, ils ont proposé à leur annonceur une solution innovante répondant à la problématique annoncée. « Les groupes étaient constitués d’étudiants de diverses écoles pour mixer les profils : ingénieurs, école de commerce, designer, informatique... Cela permettait d’avoir le maximum de compétences différentes à chaque fois » indique Marianne.

L’annonceur de cette année, GENERALI, leur a demandé « d’inventer la plateforme collaborative de demain pour nos communautés de prospects dirigeants d'entreprise ».

Du jeudi 15h au vendredi 16h et sans interruption, les équipes ont travaillé pour imaginer une solution. « Chaque équipe gère son temps comme elle veut. On a eu l'aide de 2 coachs par groupe, des jeunes entrepreneurs pour la plupart en train de développer leur start up. Ils nous ont donné des conseils pour les différentes étapes du projet comme par exemple : méthodes de brain storming, trouver un nom de projet, un logo... » ajoute Marianne.

Le dernier jour, chaque équipe a eu 5 minutes pour faire son pitch et présenter son projet, avant de répondre aux questions du jury, composé de responsables de GENERALI. 

« La Creative Mix Party nous a donc permis de travailler en groupe avec des élèves issus d'une autre formation, qui ne fonctionnent donc pas de la même façon que nous.  Il a également fallu gérer le temps au sein de chaque équipe pour rendre le dossier papier et être prêt pour le pitch au bout des 25h.  C'était donc une expérience très enrichissante ! » conclut Marianne.