Signature du France Transfer Program, un accord unique avec le Sri Lanka

Publié le 19/04/2019

Stefan Seiler, Directeur du développement international et Eric Savattero, Directeur des formations à l’EPF reviennent d’une mission mi-avril avec l’ESTP et l’ESIGELEC au Sri Lanka. Cette rencontre entre les équipes françaises du consortium des trois écoles et les équipes Sri Lankaises de l’American International College (AIC) a été l’occasion d’officialiser leur partenariat avec la signature d’un "Transfer program".

Le consortium de trois écoles françaises et d’une école sri lankaise

Le lancement de ce programme unique est la réalisation très concrète de l’alliance entre les trois écoles d’ingénieurs que sont l’ESTP, l’ESIGELEC et l’EPF et l’école sri lankaise AIC.

L’objectif du France Transfer Program est de proposer un programme très complémentaire avec d’une part la dimension académique des deux ans passés au Sri Lanka, et d’autre part, le côté professionnalisant des formations françaises. L’EPF est ainsi très fière de présenter ce cursus de qualité soutenu par plusieurs institutions comme l’ambassade de France au Sri Lanka ou encore l’alliance française au Sri Lanka.

Cette visite au Sri Lanka a été l’occasion pour l’administration des trois écoles françaises d’aller à la rencontre du personnel académique de l’AIC ainsi que de ses étudiants.

Au travers du campus de Colombo, la capitale sri lankaise, et de celui situé à Kandy, l’EPF a découvert la culture locale et les infrastructures qui permettront d’accueillir les étudiants de cet unique programme. Les partenaires ont ainsi pu échanger sur la mise en place des transferts d’élèves du Sri Lanka vers la France et préparer les équipes qui participeront à la naissance de la première promotion de ce programme internationalisant.

L’alliance des trois écoles représente une opportunité exceptionnelle pour les élèves puisqu’ils pourront choisir parmi les diverses spécialisations proposées par l’ESTP, l’ESIGELEC et l’EPF, telles que le bâtiment, le digital, la santé, l’énergie, l’aéronautique… En plus d’un partage de connaissances, ce transfert est l’occasion pour tous les élèves de saisir l’opportunité de partager leur culture sri lankaise ou française et de s’ouvrir sur le monde.

« Ce programme contribue non seulement à la formation d’excellence des étudiants sri lankais, mais aussi à l’internationalisation des trois écoles, et au rayonnement de la France et de l’EPF. On appelle ça internationalization at home. » Stefan Seiler, Directeur du département international de l’EPF
 

Une formation de qualité sélective

Le France Transfer Program débutera à la rentrée prochaine au Sri Lanka après la sélection des élèves qui l’intégreront.

Pendant deux ans, ils étudieront les fondamentaux de l’ingénierie à l’AIC afin d’obtenir de solides connaissances scientifiques et techniques, puis une dizaine d’élèves sera retenue sur dossier afin de s’envoler vers la France et intégrer l’EPF, l’ESTP ou l’ESIGELEC en troisième année du cycle licence. Il leur faudra alors choisir parmi l’ensemble des spécialisations proposées par les trois écoles du consortium, celle qui leur correspond le plus au regard de leurs résultats et du secteur d’activité.

A l’EPF, les étudiants pourront choisir entre les 8 majeures du cycle master de la formation d’ingénieur généraliste afin de développer leurs compétences et construire leur projet professionnel. Ils auront également la possibilité d’appliquer leurs acquis et d’être en immersion dans le monde du travail lors du stage d’élève ingénieur et du stage de Projet de Fin d’Etudes, opportunité que les étudiants Sri Lankais n’ont pas dans leurs cursus d’origine.

Au cours de leurs études, au Sri Lanka et en France, les élèves seront accompagnés par une équipe d’enseignants composée de spécialistes de la langue française et de professeurs qualifiés dans les disciplines scientifiques dans le cadre des cours de Français Langue Etrangère (FLE). Cet apprentissage leur permettra de préparer leur arrivée en France mais aussi de compléter leur intégration.

Ainsi en 2021, les premiers étudiants Sri Lankais déposeront leurs valises en France, afin d’étudier dans une des trois écoles françaises partenaires jusqu’à leur diplomation. L’obtention de leur diplôme français d’ingénieur leur permettra d’être opérationnels aussi bien pour le marché français que sri lankais.

 

Edit : Suite aux attentats du 21 avril, tout l'EPF s'associe à la douleur des sri lankais et exprime son soutien aux équipes sur place.