Stephan Seiler prend la tête du département international de l'EPF

Publié le 16/02/2016

Stefan SeilerAncien Secrétaire Général du Centre d’études et de recherches internationales de Sciences Po, Stefan Seiler a rejoint l’EPF en février pour développer le rayonnement de l’école à l’international et participer à l’ouverture sur le monde de ses élèves ingénieur-e-s.

Spécialiste des relations franco-allemandes, Stefan Seiler a successivement travaillé pour le Ministère de la Culture et de la communication, la Fondation Robert Schuman et l’ENA. Mais c’est à Sciences Po que ce passionné des relations internationales et des questions européennes a passé le plus clair de sa carrière. Recruté en 2008 en tant que Responsable des relations internationales avec les pays germanophones et d’Europe centrale et orientale, Stefan Seiler a par la suite rejoint l’administration du Centre d’études et de recherches internationales de Sciences Po en tant que Secrétaire Général, participant ainsi à la réflexion stratégique des relations internationales et européennes de l’école.


Avec 30% d’étudiants français en formations binationales ou bi-diplômantes, 15% d’étudiants étrangers, un semestre obligatoire à l’étranger et 152 partenariats universitaires dans 47 pays différents, l’international occupe une place centrale dans le cursus d’ingénieur-e généraliste de l’EPF. C’est donc tout naturellement que Stefan Seiler a décidé de rejoindre début février 2016 l’équipe administrative de l’école en tant que Responsable du département international afin d’apporter son expertise et de participer au développement de l’internationalisation de la formation.


« L’EPF m’a convaincu pour sa proximité avec ses étudiants, son approche sociétale (handicap, égalité femmes-hommes, diversité, développement durable, etc.), mais surtout pour son ambition internationale. La dimension internationale est très présente dans le cursus d’études mais il y a une volonté forte de la développer toujours plus pour la mettre au profit des compétences des élèves et de l’attractivité de l’école. », explique Stefan Seiler.


L’ensemble des élèves et collaborateurs de l’EPF lui souhaite la bienvenue !