Thèse d'Elnaz Asadollahiyazdi à l'EPF Troyes

Publié le 01/10/2018

Elnaz ASADOLLAHIYAZDI a effectué ses recherches sous la responsabilité scientifique conjointe de Dr. Julien GARDAN et Prof. Pascal LAFON, au sein de l’EPF École d’ingénieurs et l'équipe LASMIS de l'ICD, avec le concours financier de la région de Grand Est. Elle était salariée de l’EPF et a obtenu son grade de docteur de l'Université de technologie de Troyes ce vendredi 21 septembre 2018. Sa thèse "Integrated Design of Additive Manufacturing based on Design for Manufacturing and Skin-skeleton Models" a été soutenue devant un jury composé de :

  • Prof. Alain BERNARD (Ecole Centrale de Nantes-Nantes)
  • Prof. Lionel ROUCOULES (Ecole Nationale d'Arts et Métier Paris-tech- Aix en Provence)
  • Prof. Nadège TROUSSIER (Université de technologie de Troyes - Troyes)
  • Dr. Vimal DHOKIA (University of Bath – Bath- Angleterre)
  • Dr Julien GARDAN(EPF Ecole d’ingénieurs-Université de technologie de Troyes - Troyes)
  • Prof. Pascal LAFON (Université de technologie de Troyes - Troyes)

Aujourd'hui, la fabrication additive (FA) fait évoluer le monde de la fabrication grâce à ses capacités de production de formes complexes couche par couche. L'approche de conception pour la fabrication (DFM) aide à considérer les contraintes de FA et à maîtriser les caractéristiques du produit dans la gestion de son cycle de vie. Plusieurs études sont consacrées à l'approche de conception intégrée pour la FA, mais aucune approche ne prend en compte toutes les étapes du cycle de vie du produit dans le niveau d'optimisation de sa conception et de sa fabrication. Ainsi, cette thèse fournit une approche DFM pour la FA afin d'étudier simultanément différents attributs, contraintes et critères de conception et de fabrication dès la définition du produit. L'approche Peau-Squelette modélise la première définition du produit. Il contient une analyse fonctionnelle, un modèle d'usage et un modèle de fabrication. Dans ce travail, un nouveau moteur de résolution, qui agit à l'interface du modèle de produit et du modèle de fabrication, est proposé grâce à l'analyse des technologies FA et de leurs paramètres et critères. Ce moteur repose sur un problème d'optimisation bi-objectif pour minimiser le temps de production et la masse du matériau en proposant les solutions optimales pour les propriétés mécaniques et la rugosité du produit. Cette méthodologie permet de définir le modèle de produit. L'approche est mise en œuvre à travers une première technologie de dépôt par fil fondu (FDM) pour la production de deux études de cas.