Une journée nationale pour les sciences de l’ingénieur au féminin

Publié le 25/11/2016
Sciences de l'Ingénieur au Féminin 2016

Près de 20 étudiantes de l’EPF ont participé à la 4ème édition de la journée nationale "Les Sciences de l'Ingénieur au Féminin" le 24 novembre, organisée conjointement par les associations "Elles bougent"et "l’UPSTI" (L’Union des Professeurs de Sciences et Techniques Industrielles).

L’EPF s’est fortement mobilisée pour participer à cette journée exceptionnelle qui a pour objectif de sensibiliser les jeunes collégiennes et lycéennes aux carrières scientifiques et technologiques, au travers des témoignages d'ingénieures, techniciennes et élèves ingénieures, en :

  • Les informant sur la variété des métiers et des parcours de formation menant aux emplois d’ingénieur.
  • Suscitant des vocations pour des métiers dans l’industrie, sources d’innovations technologiques.
  • Leur donnant de l’ambition dans leur parcours professionnel.

Nos peufiennes ont donc partagé leur expérience et elles ont pu donner de précieux conseils aux jeunes filles présentes. Elles étaient parmi les plus nombreuses des partenaires Elles bougent, et elles ont représenté l’EPF dans plusieurs villes : Versailles, Saint-Etienne, Marseille, Toulouse…
Cette 4ème édition a remporté un franc succès avec 1000 intervenantes - femmes ingénieures, techniciennes et élèves ingénieures - qui se sont rendues dans 180 collèges et lycées de toute la France. En tout, ce sont près de 15 000 jeunes filles qui ont pu ainsi être sensibilisées !

Voici les témoignages de 2 d'entre elles :

Céline Renault, 1ère année, Campus de Montpellier (Lycée Claude Fauriel à Saint-Etienne)

"J'ai vraiment apprécié cette journée. J'ai d'abord présenté l'EPF et témoigné sur ce qui m'a motivé à faire des études scientifiques puis j'ai pu échanger avec les lycéennes en petit comité autour de tables rondes.

La présence d'ingénieures travaillant chez Total ou EDF m'a permis de dialoguer avec elles, de découvrir les métiers que l'on fait après l'obtention d'un diplôme d'Ingénieur, et surtout d'avoir des retours sur leurs expériences en tant que femme dans une équipe majoritairement masculine.
Cela m'a conforté dans le fait qu'être une femme dans le monde de l'Ingénierie n'est en rien un handicap puisque les Ingénieures présentes étaient pleinement épanouies dans leur métier."

Camille Croiset, 1ère année, Campus de Sceaux (Lycée Gustave Eiffel à Cachan)

"Cette journée des Sciences de l’Ingénieur au Féminin est, je trouve, une très bonne initiative. Le lycée dans lequel j’intervenais m’a très bien accueillie et j’ai pu partager mon expérience avec des élèves de seconde qui hésitent encore à choisir une filière scientifique.
Les autres marraines étaient déjà ingénieures et j’ai pu dialoguer avec certaines d’entre elles et en apprendre plus sur leur parcours professionnel."