XAVIER JEAN CHARLES, P2014, INGÉNIEUR ENTREPRENEUR DANS LES ENR

Publié le 18/12/2015

Xavier Jean CharlesRetour sur le parcours et la nouvelle vie de Xavier, alumni 2014 (orientation Energies Conventionnelles et Durables à Montpellier) actuellement en Martinique, où il a créé son entreprise dans le domaine des énergies renouvelables (ENR). Zoom sur un ex peufien pas comme les autres !

Xavier a intégré l'EPF sur le campus de Sceaux en 2009, juste après l'obtention de son baccalauréat en Martinique. Au début il n’avait aucune idée de ce qu’il voulait faire, il savait simplement qu’il aimait les cours d'électricité, et beaucoup moins les cours de programmation informatique ! 
 

De l’électricité à l’informatique


Lors de son stage d’élève ingénieur chez EDF SEI (direction d'EDF qui a en charge le service public de l'électricité en Corse et dans les départements d'outre-mer), Xavier découvre Excel d'une toute nouvelle façon, beaucoup plus pratique et opérationnelle. Intéressé par la production d'électricité par le biais d'énergies renouvelables, il intègre début 2013 le campus de Montpellier pour suivre la filière Energie, et réalise son Projet de de Fin d’Etudes chez VALECO (développeur/exploitant d’énergies renouvelables), à nouveau sur Excel.

« Une fois mon diplôme en poche, et convaincu de ma valeur ajoutée liée à Excel, j'ai choisi d'entreprendre dans ce domaine plutôt que de postuler dans une structure déjà existante », explique Xavier.
En Mai 2015, il créé donc son entreprise : XJC INFORMATIQUE. A peine un mois plus tard, VALECO lui propose un partenariat, d’où l'évolution de sa structure vers XJC INGENIERIE, dont les missions s’orientent en 2 axes :

  • Sur la partie énergies renouvelables : développer dans le cadre d'appel d'offres, et en partenariat avec VALECO, des centrales photovoltaïques en Martinique, Guadeloupe et Guyane.
  • Sur la partie Informatique :
    • créer des outils d'optimisation de gestion des entreprises sur EXCEL, pour des clients basés en Martinique comme en Métropole. 
    • donner des cours d'initiation à la programmation informatique à l'université et dans des lycées.

Que vous a apporté la formation généraliste de l’EPF ?


« Être capable de négocier des toitures de bâtiments municipaux, sans que le maire concerné ou ses adjoints n'imaginent une seule seconde que je sors d'une journée éreintante de programmation informatique avec un client pharmacien... Autrement dit, l'EPF m'a apporté la capacité d'évoluer dans des domaines techniques variés, face à des interlocuteurs aux compétences totalement différentes. »

 

Un dernier mot ?


« Un message pour tous mes camarades, amis, professeurs, surveillants, khôlleurs, directeurs ainsi que pour tous les nouveaux élèves de l'EPF : 
En créole : "Tchimbé rèd, pa moli !"
En français : "Tenez bon ! Ne faiblissez pas !" 
»

Merci Xavier, et bonne continuation !