Parcours d'EPF

Audrey Gorwood, 5A Génie Industriel pour l'Environnement

Audrey Gorwood

Audrey était également Présidente d’EPF Projets Sceaux en 2014

Je suis depuis toujours particulièrement intéressée par les problématiques liées à l’environnement. Je me sens très concernées par le réchauffement climatique et la nécessité que les choses évoluent en faveur d’un avenir plus « vert ». Et j’ai envie d’y contribuer !

Au cours de mon stage élève ingénieure, j’ai eu la chance de découvrir les métiers liés aux déchets (collecte, tri, traitement, valorisation de la matière). En effet j’ai effectué ce stage au sein du bureau national de Veolia à Sydney (Australie), entreprise spécialisée dans le secteur de l’eau et des déchets. Mon rôle était de participer à la rédaction du rapport national d’émissions du groupe Veolia en Australie pour le gouvernement australien. J’ai donc été amenée, entre autres, à centraliser les données et à faire des calculs d’émissions (par exemple les émissions d’un site d’enfouissement des déchets).

Je me suis alors découvert un intérêt particulier pour ce domaine passionnant, l’orientation GIE était donc celle qui correspondait le mieux à mes attentes en termes de formation.  

En cours, un module complet consacré au domaine des déchets nous permet d’avoir des notions à la fois sur la collecte, sur tous les types de recyclage, de traitement et d’élimination et sur une bonne partie de la législation européenne et française qui cadre ce secteur.  L’orientation GIE ne se ferme cependant pas aux autres aspects intéressants de l’environnement puisque d’autres modules (communs à GIE et EIE) sont consacrés notamment aux énergies renouvelables (éolien, solaire…), aux techniques d’isolation pour les bâtiments écologiques, aux empreintes carbones etc., nous permettant de garder un esprit ouvert et d’avoir une formation qui reste généraliste.

Souhaitant avoir une expérience « terrain », je réalise mon stage de fin d’études à Honfleur dans une filiale de la société SAUR (grand groupe principalement spécialisé dans les métiers de l’eau et des déchets), où mon rôle est principalement l’optimisation de la collecte et du traitement des déchets industriels sur toute la région Normandie. Travaillant au cœur d’une exploitation, j’ai la chance de voir les différents acteurs interagir sur le terrain ce qui fait partie des aspects les plus enrichissants du stage.

Si mon stage confirme bel et bien mon intérêt pour ce secteur, les débouchés possibles sont notamment « Chef d’exploitation », ce qui me plairait beaucoup pour démarrer ma carrière, d’autant plus que le challenge est grand puisque le milieu est très masculin !