Parcours d'EPF

Marie-Odile Crinon, P1985, Dirigeante dans l’informatique et entrepreneuse –MRC²

Marie-Odile Crinon

Après 25 ans passés chez IBM, Marie-Odile entre chez Devoteam au poste de Directrice Générale de la branche Solutions en France. Un an plus tard, elle devient Executive Vice President du cabinet. En Janvier 2014, Marie-Odile crée sa société, MRC2, cabinet de management de risques, de crises et de cyber-sécurité.

Pourquoi avoir choisi une formation d’ingénieurs ?
Après un bac scientifique, j’ai choisi l’EPF car elle proposait une formation d’ingénieur généraliste avec préparation intégrée. J’aimais beaucoup l’idée d’avoir d’abord un tronc commun, puis une spécialisation. Ce format d’études m’a permis de choisir ma spécialisation en étant plus mûre dans mon choix. Même si la formation d’ingénieur était basée sur l’apprentissage des technologies (aéronautique, électronique, énergie, systèmes d’information…), de nombreux modules nous permettaient de développer nos capacités de travail en équipe autour d’un projet. Les études d’ingénieur sont une excellente base pour accéder ensuite à des responsabilités managériales, en France ou à l’étranger.

En quoi les femmes ont-elles leur place dans l’ingénierie ?
La formation et le métier d’ingénieur requièrent de grandes qualités d’innovation, de travail en équipe et d’organisation. Ces qualités sont tout autant féminines que masculines ! Je crois vraiment à la mixité et à la diversité des équipes. Nous vivons dans un monde multiculturel, multipolaire. Chacun doit apporter sa pierre à l’édifice, avec ses propres qualités.

Avez-vous rencontré des difficultés, est-il difficile de faire sa place ?
J’ai été diplômée très jeune (à 21 ans). Je me suis posée la question d’un éventuel 3ème cycle, mais j’avais vraiment envie de travailler, d’expérimenter la vie en entreprise. Mon jeune âge était alors mon handicap, pas le fait d’être une femme ! C’est plus tard qu’on peut éventuellement rencontrer quelques difficultés en tant que femme : d’abord autour de l’équilibre de vie professionnelle/personnelle, mais les hommes sont tout autant concernés ! Ensuite sur le manque d’audace féminin pour réclamer une promotion, faire valoir son travail. Je suis toujours très surprise par le comportement des femmes qui pensent qu’elles seront automatiquement récompensées et promues sur la seule base de leur excellent travail. Enfin sur la violence des comportements quand on arrive à des postes élevés. Il faut garder la tête froide, le recul nécessaire. Les qualités d’ingénieur aident beaucoup !

Pensez-vous posséder des avantages par rapport à vos collègues masculins ?
Oui bien sûr ! De réelles capacités d’organisation, de « multi-tasking », de gestion des conflits par exemple. Encore une fois, je préfère parler de complémentarités. C’est essentiel de savoir valoriser la diversité au sein des équipes. Allez les filles, lancez- vous, faites vos choix et assumez-les ! Vous vous régalerez !