Parcours d'EPF

Philippe Mellinger, P2010, Ingénieur chercheur au CEA

Philippe Mellinger

Passionné d’aéronautique, j’ai souhaité poursuivre ma formation par un Doctorat. Toutes les entreprises vers lesquelles je me suis tourné reconnaissent la pertinence du statut d’Ingénieur Chercheur. Je me suis vu proposer plusieurs sujets de Thèse associés à un financement CIFRE* et ai effectué ma thèse chez Dassault-Aviation. Je suis ravi car je vais approfondir une thématique de recherche à la pointe du savoir de l’entreprise.

J’ai une expérience professionnelle de près de 4 ans développée chez Dassault-Aviation, dans le service Charge, Vibration et Acoustique :

  • 11 mois dans le cadre de mon stage de fin d’études (dont 5 mois de stage de préparation à la thèse)
  • 3 ans dans la cadre d’une thèse CIFRE, en alternance entre Dassault-Aviation et le centre Inria de Rennes

Ma spécialisation au sein de l’orientation « Aéronautique et Espace » de l’EPF m’a permis de développer mes connaissances en aérodynamique fondamentale et numérique, en matériaux composites, en mécanique du vol et en mécanique des structures.

Ma thèse m’a permis de me spécialiser dans l’analyse modale, domaine crucial dans l’industrie pour l’analyse de structure en général et pour l’ouverture de domaine de vol en particulier. J’ai acquis de solides connaissances en traitement du signal, en automatique, en algèbre linéaire et en statistique. J’ai pu assister à des essais de vibrations et exploiter les résultats avec les outils que j’ai développés.
Ces outils sont utilisés par Dassault-Aviation pour quantifier l’incertitude sur les résultats d’analyses modales expérimentales. Ils pourront ainsi être utilisés durant les essais de « flutter » pour réduire la durée des vols, et ainsi en diminuer les coûts, tout en respectant la même exigence de sécurité.

*Convention Industrielle de Formation par la Recherche