Parcours d'EPF

Sabine Lunel-Suzanne, P1996, Directrice du developpement social - ENGIE

Sabine Lunel

Après dix ans dans l’industrie automobile, où j’ai démarré ma carrière en tant qu’Ingénieur d’affaires avant de découvrir la fonction RH, et deux ans dans le conseil, j’ai intégré le Groupe ENGIE en 2007, en tant que Responsable du recrutement chez Cofely Ineo. J’ai ensuite occupé plusieurs postes de responsabilité croissante en prenant en 2008 le champ de la formation et enfin en 2010 l’ensemble des sujets autour de la Responsabilité Sociale de l’Entreprise.

Depuis 2012, je dirige les politiques de Diversité et de Qualité de vie au travail pour les métiers des Services à l’énergie du Groupe. Mon rôle est de contribuer à l’ancrage de notre responsabilité sociale et sociétale partout où nous sommes implantés et de faire reconnaître notre compétence sur ce champ auprès de nos parties prenantes : investisseurs, clients, personnel, candidats.

La formation EPF m'a apporté une posture d’apprenant au quotidien, le goût de la curiosité, l’attrait pour la technique tout en ayant en tête qu’un ingénieur n’est pas uniquement technique. Les « soft skills » sont très importantes.

Je suis par ailleurs Administratrice et Vice-Présidente de l’association Elles Bougent, dont l’objectif est, au travers de ses 80 partenaires, de faire découvrir les métiers passionnants d’ingénieures et techniciennes auprès des collégiennes, lycéennes et étudiantes.
Investie des sujets de Responsabilité sociale d’Entreprise depuis 2009, j’ai notamment obtenu un Trophée de la Diversité en 2011 pour mon action menée avec Cofely Ineo, expert en génie électrique, systèmes d’information et de communication, transports et mobilité du Groupe ENGIE, sur la sensibilisation de l’ensemble des parties prenantes de l’entreprise au handicap.

Soudeurs, tuyauteurs, électriciens, frigoristes …, les métiers de la Branche Énergie Services d’ENGIE sont souvent qualifiés d’ « historiquement masculins ». Transformer l’image que nous donnons de nos métiers et développer la féminisation de nos recrutements est un défi pour lequel nous nous engageons depuis plusieurs années. Pour autant nous devons faire face à des stéréotypes fortement ancrés, que nous soyons hommes ou femmes. Et cela induit en chacun de nous des réflexes, des automatismes qui rendent difficile de concevoir qu’un autre monde est possible. Pour avancer, il faut du temps, de la patience, et de l’empathie.

Dans la somme d’initiatives prises au sein de nos entités pour favoriser l’égalité professionnelle, j’en citerai trois particulièrement :

  1. Fort du constat que peu de jeunes-filles, alors qu’elles sont souvent bonnes élèves, se tournent vers les métiers techniques, alors que ce sont des métiers pourvoyeurs d’emploi, nous sommes partenaires depuis 5 ans de l’association Elles Bougent. Cette association permet à des collaboratrices techniciennes ou ingénieures, de témoigner auprès de collégiennes, lycéennes ou étudiantes de leurs parcours, de leurs métiers et ainsi de leur transmettre leur passion afin de susciter des vocations.
  2.  En 2011, Cofely Ineo, une de nos entités, fait un constat sévère : aucune femme n’a postulé lors de la dernier campagne de recrutement en alternance sur la filière chantier. Avec les enseignants des Centres de Formation avec lesquels nous travaillons et avec Manpower, Cofely Ineo décide en 2012 de bâtir un plan d’action pour développer la mixité sur ses chantiers, pour arriver à 85 jeunes filles recrutées en alternance la 2ème année. Ce chiffre ne permet certes pas de remonter le taux de femmes dans nos recrutements mais il a une symbolique très forte : être femme sur chantier, c’est possible.
  3. Parce que les hommes sont majoritaires dans nos organisations, et parce que l’égalité professionnelle recouvre des sujets qui touchent les femmes ET les hommes, nous sommes convaincus que l’égalité professionnelle ne se gagnera pas sans les hommes. Fort de ce constat, nous sommes depuis 2012 partenaires de « Happy Men », un programme innovant destiné à impliquer les hommes dans l’égalité professionnelle entre hommes et femmes.