Paris-Cachan 2022 : point d'étape par Éric Savattero | EPF Ecole d'ingénieurs

Paris-Cachan 2022 : point d'étape par Éric Savattero

Publié le 19/10/2021

Paris-Cachan 2022 est le projet ambitieux  de l'EPF d'un déménagement du campus parisien vers un bâtiment flambant neuf  de 16 000m² à Cachan, au sein de ce qui était anciennement l'ENS.  Eric Savattero, directeur du campus parisien et des formations nous en dit plus sur ce projet d'envergure et son avancement. 

Où en est le projet à cette date de fin septembre 2021 ?

Nous sommes conformes au planning, à savoir une livraison du bâtiment fin novembre suivie du passage de la commission de sécurité fin novembre /début décembre comme imaginé initialement.

Ce planning est très tendu, il a dû absorber de nombreux aléas (demandes complémentaires en termes de sécurité incendie, difficulté d’approvisionnement de certaines matières premières comme l’aluminium nécessaire à la réalisation des encadrements des 600 fenêtres du bâtiment ou les cloisons vitrées résistantes au feu). Pour autant, chaque sujet est actuellement sous contrôle et nous devrions respecter les délais annoncés.

Beaucoup de lieux sont terminés intérieurement et nous commençons à les équiper en mobiliers, puis à mettre en place les détails de finitions.

En synthèse, les délais sont respectés, pour le moment, malgré de nombreuses difficultés, mais nous n’avons aucune marge.

Le nouveau campus de Cachan s'inscrit dans un projet stratégique ambitieux, quelle est votre vision pour l'EPF de demain et en quoi la nouvelle implantation y répondra-t-elle ?

A l’aube de son entrée dans un deuxième siècle d’existence (l’EPF aura 100 ans en 2025), l’EPF vit un changement de dimension :

  • Augmentation de sa capacité de formation d’ingénieurs pour répondre à la demande des milieux industriels et économiques
  • Présence sur l’ensemble du territoire national avec création d’un 4ème campus à Saint-Nazaire.
  • Élargissement de l’offre de formation avec l’ouverture de formations de bachelor (bac + 3) gradées Licence de préférence, en complément à nos diplômes d’ingénieur
  • Ouverture prononcée vers la recherche et la préparation du doctorat pour une part plus importante de nos élèves.
  • Renforcement du potentiel d’innovation de nos diplômés par une immersion au cours de leur scolarité dans des problématiques de recherche, avec entre autre le développement de plateformes technologiques dans les campus. Ces lieux étant dédiés à la recherche, la formation, et la valorisation de nos activités auprès de nos partenaires industriels.
  • Passage du statut de “prestataire” de formation pour les milieux économiques et industriels qui recrutent nos diplômés à celui de partenaire, ce qui implique une proximité plus forte et des actions communes plus intenses. Ce point se matérialise par la participation de cadres d’entreprises partenaires à la formation de nos élèves, au travers des projets qui sont traités par nos étudiants, ceux ci provenant exclusivement de problématiques réelles industrielles que viennent présenter nos partenaires et au cours desquels ils participent à l’encadrement.

Lors d’une visite du nouveau campus EPF Paris-Cachan, vous pourrez constater que l’étage central du bâtiment est la “rue des entreprises”, qui comporte des lieux de co-working, des techlabs permettant de développer et mettre au point des prototypes avec nos partenaires industriels, des stands permettant aux entreprises d’être présentes autant qu'elles le souhaitent dans l'école, une salle de réalité virtuelle, bref,  beaucoup d’outils que nous partagerons avec nos partenaires industriels.

Une aile du bâtiment est également réservée pour notre dispositif entrepreneurial : incubation, accueil de start-up, accompagnement d’étudiants dans leur projet de création d’activité et d’entreprise innovante.

De quelle façon le projet s’inscrit-il dans son écosystème local ?

Le campus de Paris-Cachan bénéficie d’une image et d’un historique fort dans le domaine de la formation et de l’innovation scientifique et technologique par l’activité de l’ENS et de ses laboratoires de recherche.

Par ailleurs, la volonté de la municipalité, clairement affirmée en tout premier lieu par Monsieur Jean-Yves Le Bouillonec puis par Madame Hélène de Comarmond a été, lors du départ annoncé de l’ENS, de garder pour ce campus sa vocation étudiante, ce cœur de vie, ainsi que sa référence scientifique et technologique.

L’EPF s’inscrit clairement dans cette perspective en apportant dès janvier 2022, 1400 étudiants sur le site préparant un diplôme d’ingénieur ou pour certains, un diplôme de bachelor.

Dans cette optique, avec nos voisins, sur et à proximité de ce campus (aivancity, ESTP et ESITC Paris), nous venons de lancer « l’Alliance pour les Sciences et la Technologie Paris-Cachan ». Pour plus d'informations sur l'Alliance pour les Sciences et la Technologie. 

Rappelons que l’EPF fait déjà partie des groupements scientifiques et organismes de développement économiques locaux (cluster EMS, Grand-Orly Seine Bièvre, …) sans parler des organismes à l’échelle de la Région Ile de France.

Si l’on comprend bien que l’ensemble de nos interactions dans les milieux académiques comme économiques ne vont pas être révolutionnés par un déménagement de 1,5 km, les très bonnes relations que nous avons avec la municipalité de Cachan sont des atouts importants qui bénéficieront aux étudiants dans les domaines de la vie étudiante, des activités sportives et associatives, ainsi qu’à l’écosystème local puisque nos élèves participent régulièrement à des actions de tutorat auprès d’élèves en collèges, ou d’accompagnement de personnes agées dans l’utilisation des technologies numériques pour la vie quotidienne.

Quels seront les avantages de ce nouveau campus pour les étudiants ?

Le campus Paris-Cachan est un véritable campus universitaire, qui regroupera à terme 3 écoles d’ingénieurs, sans oublier les écoles amies en bordure de ce campus avec qui nous avons déjà des collaborations, comme l’ESTP ou l’ESITC Arcueil. De nombreux services sont proposés aux étudiants avec en premier lieu le CROUS de Créteil (restauration, hébergement en cité universitaire), mais aussi des installations sportives, dont un gymnase et une piscine, que la mairie de Cachan va rénover et gérer.

Ce campus se veut éco-responsable avec un espace boisé protégé, et des circulations douces internes au campus.

Signalons également la proximité avec le coeur de ville de Cachan, ses commerces, son cinéma, ainsi que plusieurs bailleurs sociaux offrant diverses possibilités de logements.

Enfin, c’est un campus extrêmement bien desservi par les transports en commun avec notamment deux gares desservies par le RER B. 

Est-ce que le nouveau site facilitera les connexions entre les différents campus de l'EPF ?

Le campus parisien de l’EPF est le campus le plus important en nombre d’étudiants, mais aussi le cœur du réacteur EPF.

Ce bâtiment totalement reconstruit à partir de notre vision de ce que doit être une école d’ingénieurs du 21e siècle, représente la dynamique EPF dans ses différentes dimensions. Il irrigue l’ensemble des campus de l’école. Pour autant, tout n’est pas imaginé ou inventé en région parisienne : l’idée initiale des salles de projet est née dans notre campus de Montpellier, notre campus de Troyes et ses enseignants-chercheurs ont été moteurs dans l’utilisation du numérique en enseignement.

Les campus de l’EPF sont naturellement connectés entre eux et nos enseignants-chercheurs travaillent ensemble que ce soient sur les volets pédagogiques, en recherche, ou à l’international.

En enseignement par exemple, la dynamique d’innovation est aujourd’hui pilotée par notre cellule IPN (Innovation Pédagogique et Numérique) hébergée sur le campus parisien mais dans laquelle des enseignants-chercheurs de tous les campus travaillent ensemble.

Il est certain que la situation géographique du campus parisien facilite les réunions présentielles. Notre précédente localisation à Sceaux rendait difficile ces regroupements en raison du manque d’espace disponible ce qui ne sera plus le cas à  Paris-Cachan.

Paris-Cachan sera aussi une vitrine du savoir faire EPF dans ses concepts pédagogiques, dans le domaine des relations entreprises, de l’interaction recherche-formation, dans la notion même de recherche partenariale avec les milieux économiques au travers des plateformes technologiques, dans le domaine de l’entrepreneuriat, mais aussi et surtout dans la qualité de vie au travail que ce soient pour nos étudiants comme pour nos salariés.

Paris-Cachan se veut un lieu de vie accueillant et agréable pour toutes les parties prenantes de l’EPF.