Poste à pourvoir

Enseignant-Chercheur du domaine de l’énergie - réf : 2022-T2

Publié le 
13/04/2022
Troyes
CDI

L'EPF, École d'ingénieur∙e∙s généralistes accréditée par la CTI depuis 1938, implantée à Cachan (94), à Troyes (10) et à Montpellier (34) forme des ingénieurs en cinq ans (2 500 élèves, 160 salariés permanents). L’EPF est une Fondation reconnue d'utilité publique et un établissement qualifié EESPIG (établissement d'enseignement supérieur privé d'intérêt général).

Dans le cadre de son développement, l’EPF crée aujourd’hui sur son campus de Troyes (10) un poste d’Enseignant-Chercheur dans le domaine de l’énergie.

 

Vos missions

Missions de recherche

La personne recrutée rejoindra l’équipe d’enseignants-chercheurs du campus de Troyes, qui comprend déjà sept enseignants-chercheurs, répartis sur les deux enjeux sociétaux :

  • Habitat durable
  • Smart Manufacturing

Elle devra s’intégrer spécifiquement à la thématique habitat durable en développant des activités de recherche autour du confort thermique tant du point de vue de la simulation et de l’analyse expérimentale du comportement des matériaux et des structures que du point de vue la conception de ces matériaux en particulier via des ressources durables et via des processus innovants (impression 3D en particulier). Par ailleurs, elle pourra s’investir dans des projets nationaux en travaillant au sein d’une communauté regroupant aujourd’hui 25 enseignants-chercheurs où ses compétences scientifiques pourront être mise au service de thématiques sociétales.

Elle devra disposer de compétences majeures dans les domaines de l’énergie, utilisables dans le secteur de l’habitat. Elle pourra développer ses projets de recherche en utilisant les plateformes technologiques en place sur le campus de Troyes et en cours de montée en puissance :

  • Plateforme technologique BBC+, dédiée à l’efficacité énergétique dans le bâtiment (bâtiment basse consommation instrumenté, cellules climatiques interne et externe, mannequin thermique instrumenté)
  • Plateforme technologique FabAddLab dédiée à l’amélioration des propriétés mécaniques et la fonctionnalisation des matériaux avancés en adoptant une approche de conception intégrée en ingénierie numérique, en passant par la maitrise de la fabrication, jusqu'au post-traitement de pièces complexes issues de la fabrication additive (matériaux architecturés, auxétiques, bio-sourcés et traitement de surface, etc..).

Elle contribuera à la diffusion scientifique des résultats obtenus (publications, conférence…) et à la valorisation des plateformes technologiques. Elle devra s’impliquer fortement dans les réseaux locaux et nationaux de valorisation de la recherche (cluster patrimoine Bât 4.0, GDR, etc.). Elle sera amenée à identifier des financements en rédigeant les réponses aux appels à projets nationaux (Région, ADEME, ANR, CPER, etc.) et européen (Horizon, etc.).

Dans le cadre du lien entre formation et recherche, elle devra associer des étudiants à certains travaux afin de les acculturer à la démarche intellectuelle de la recherche. Elle devra conduire des projets académiques mais également des projets de développement dans le cadre de partenariats industriels.
Elle devra s’insérer dans le tissu académique local et sera normalement rattachée à une équipe de recherche d’un laboratoire au sein d’une des universités locales.

Missions d’enseignement

La personne recrutée enseignera dans les différentes formations ancrées sur le campus de Troyes (formation d’ingénieur, licences professionnelles et Bachelors). Elle dispensera ses enseignements en français et en anglais dans ses domaines de compétence selon des modalités variées (classe inversée, « blended learning », APP, pédagogie classique de type CM, TD, TP).

Elle devra pouvoir enseigner jusqu’au niveau ingénieur dans les domaines suivants :

  • Énergétique
  • Transferts thermiques
  • Mécanique des fluides
  • Commande des systèmes
  • Mécanique générale
  • Outils numériques associés (CATIA, COMSOL)

Une connaissance des outils numériques pour la modélisation sémantique des bâtiments (BIM) serait un avantage. Elle sera amenée à encadrer des projets d’étudiants, à participer aux jurys, à conseiller et à accompagner les étudiants, s’agissant aussi bien du suivi de leurs études que de la construction de leur projet professionnel. Elle assurera la responsabilité pédagogique d’une promotion de la formation d’ingénieur (FGE) ou éventuellement de plusieurs promotions d’une formation aux effectifs plus réduits.

La charge d’enseignement sera évaluée en fonction des activités de recherche associées mais sera en principe plafonnée à 260 heures de présentiel. Cette charge pourra être réévaluée chaque année académique avec le Directeur du campus, en fonction des besoins et des objectifs fixés par la direction des formations et par la direction de la recherche.

Vous participez à la vie et à la promotion de l’école, notamment en étant présent∙e ponctuellement à des journées portes ouvertes, des entretiens d’admission ou autres évènements de promotions ou pédagogiques organisés par l’EPF.

 

Votre profil

Titulaire d’un Doctorat (section CNU 60-63), le candidat présentera un cœur de compétences en énergétique, thermique et génie des procédés. En outre, une connaissance de l’outil CFD (Computational Fluid Dynamics) est indispensable. Des compétences dans les domaines de l’automatisme, des propriétés thermiques et mécaniques des matériaux seront très appréciées.

Le candidat fera preuve d’une forte capacité à travailler en équipe et à développer une activité de recherche originale, de prise d’initiatives et d’autonomie.

La maîtrise de l’anglais est requise.

Une expérience de gestion de projets industriels, ainsi qu’une bonne connaissance du monde de la recherche et des entreprises et de leurs relais Institutionnels (dispositifs financiers notamment) seraient très appréciées.

Le candidat devra justifier d’expériences d’enseignement dans des formations post-bac. Il devra posséder de réelles qualités relationnelles d’écoute, de médiation et d’adaptation.

 

Autres informations

Ce poste est à pourvoir à pourvoir à partir de la rentrée 2022 (vers le 20 août 2022) sur le campus de l’EPF à Troyes.
Temps de travail : forfait 212 jours par an.
La rémunération est fonction du profil et de l’expérience du candidat.
Avantages : accord d’intéressement. Titres restaurant d’une valeur faciale de 9,50€. 7 semaines de congés payés.
Le contrat de travail est de type CDI sous convention collective EPI.
Des déplacements ponctuels sur les autres campus sont à prévoir.

Merci d’adresser votre candidature avant le 31 mai 2022 (C.V., lettre de motivation, dans un unique document au format PDF) sous référence 2022-T2 à recrutement@epf.fr.