Majeure Ingénierie & Santé : Création d’une Chaire Internationale

Publié le 27/02/2019

Depuis le mois de janvier, la Majeure Ingénierie & Santé , sous la responsabilité de Maxime Bourgain et le soutient de Thomas Provot, tous deux enseignants-chercheurs en Biomécanique, s’est dotée d’une Chaire Internationale. Son but est notamment de faciliter l’interaction entre les enseignants-chercheurs et les professionnels du monde de la santé à l’international. Ainsi l’ensemble des protagonistes (Enseignants, Chercheurs, Ingénieurs, Professionnels de santé…) est amené à contribuer concrètement à l’évolution de la formation. 

La première action de cette chaire a été l’organisation d’une table ronde, le 07 janvier dernier. La thématique choisie était "L'Intelligence Artificielle dans le Monde de la Santé a-t-elle pour vocation de remplacer l'Homme ?" Cette table ronde se voulait avant tout un lieu d’échange sur les données de santé et l’éthique de leur utilisation. Dr Arriel Benis du Holon Institute of Technology (Enseignant-Chercheur, Israël) et Dr Jennifer Doridam (Médecin Neurologue, France) étaient les experts invités à débattre lors de cet événement.

La Majeure a également pu accueillir plusieurs intervenants durant le début de l’année :

  • Léopold Kritly de l’université de Louven (Belgique)
  • Katrine Okholm Kryger de Queen Mary University of London (Angleterre).
  • Marcela Cristina Munera Ramirez et Carlos Andres Cifuentes Garcia Ramirez de la Escuela Colombiana de Ingenieria Julio Garavito (Colombie)

Une visite de l’Institut de Biomécanique Humaine Georges Charpak, situé à Paris XIII, a été organisée à l’occasion de leur venue.   

Le cursus de la Majeure se voit ainsi enrichi grâce à l’intervention de plusieurs de ces experts auprès des étudiants EPF.

La création de la Chaire permet l’investissement d’experts de domaines et d’horizons différents au sein de l’EPF. Ils concourent avec les enseignants-chercheurs de l’école à répondre à des appels à projets Recherche. Chacun dans son domaine participe alors à l’élaboration de ces projets qui demandent des compétences multidisciplinaires mutualisées grâce à la Chaire.

Ces relations internationales contribuent au rayonnement de la Majeure en terme de pédagogie et de Recherche à travers le monde. Ces partenariats apportent une nouvelle visibilité à la formation qui permet de toucher des étudiants internationaux et le développement de nouvelles opportunités de stages à l’étranger.