Ingénieur-e, comment savoir si c’est fait pour moi ? | EPF Ecole d'ingénieurs

Ingénieur-e, comment savoir si c’est fait pour moi ?

Publié le 16/12/2019

Ingénieur-e, vous en avez beaucoup entendu parler mais vous vous demandez peut-être ce que c’est concrètement comme métier, si vous avez le bon profil pour suivre des études d’ingénieurs et si cela pourrait vous plaire ? L’EPF vous aide à mener l’enquête…

Des sciences mais pas seulement

Le cursus d'ingénieur allie connaissances scientifiques et techniques, mais également des stages et une ouverture à l'international, avec à la clé de belles perspectives de carrière. Si vous aimez les mathématiques et d’autres matières comme la physique, la chimie, l’informatique ou les sciences de l’ingénieur, pas de doute : les études d’ingénieurs devraient vous plaire ! Car vous prendrez sûrement du plaisir à les utiliser pour résoudre des problèmes techniques et souvent complexes tout en contribuant aux grands enjeux de notre société : développement durable, mondialisation, santé… Au-delà de l’attrait pour les sciences et les technologies, si vous êtes curieux, si vous appréciez les langues étrangères et notamment l’anglais, si vous aimez échanger et travailler en équipe autour de projets concrets, vous devriez vous épanouir en tant qu’ingénieur-e.

De nombreuses opportunités professionnelles

Vous ne connaissez pas encore les métiers cachés derrière le titre d’ingénieur (délivré par les écoles habilitées par la CTI – Commission des Titres d’Ingénieurs) ? Pas simple en effet de tous les connaître ! Un-e ingénieur-e peut exercer une grande variété de fonctions au sein de l’entreprise, de la recherche à la production, de la logistique à la commercialisation, ou encore les métiers du conseil et du support. Les domaines dans lesquels l’ingénieur-e intervient sont également nombreux. L’industrie accueille, directement ou indirectement, près de la moitié des ingénieur-e-s dans les secteurs du transport, de l’aérospatial, de l’énergie, de l’agro-alimentaire, de la chimie… Les services informatiques, les télécoms sont aussi demandeurs, comme la construction et le BTP. Depuis plusieurs années, le secteur de la banque et de la finance est devenu lui aussi un recruteur important. En combinant les fonctions et les secteurs, une constellation de métiers apparaît : ingénieur-e aéronautique, ingénieur-e énergies renouvelables, ingénieur-e systèmes embarqués, ingénieur finance, BIM Manager, expert en cybersécurité, etc.

Si vous n’avez pas encore d’idée de la fonction ou du secteur dans lequel vous travaillerez, les études d’ingénieur-e généraliste vous permettront de découvrir les différents domaines pendant le tronc commun pluridisciplinaire, avant de choisir une majeure durant les deux dernières années du cycle ingénieur. Et même après avoir obtenu votre diplôme et un premier poste, rien n’est figé ! Au cours de sa carrière, l’ingénieur-e change plusieurs fois de poste. Sa formation initiale l’autorise à passer facilement d’un secteur à l’autre (de l’aéronautique à l’automobile par exemple), d’une fonction à l’autre (d’un poste de conception comme ingénieur d’études à un poste de production comme directeur d’usine), avec l’encadrement d’équipes de plus en plus étoffées. Les ingénieur-e-s dessinent ainsi des carrières répondant à leurs aspirations, en alliant parfois travail et passion.

Des profils variés

Face à la diversité des postes exercés, les profils d’ingénieur-e-s sont finalement très variés. Certains sont très tournés vers l’abstraction et la recherche, les maths et les raisonnements théoriques. D’autres sont plus pragmatiques, aiment la manipulation, comprendre "comment ça marche", trouver des astuces concrètes. D’autres aiment créer, innover et imaginer de nouveaux procédés. D’autres préfèrent à la dimension technique la gestion de projet pour prévoir, organiser et gérer une équipe, voire se lancer dans l’aventure entrepreneuriale. Les "experts" préfèrent eux creuser à fond un seul sujet et travailler en autonomie. Mieux vous connaître vous permettra de repérer votre profil pour bien choisir votre filière et les postes à privilégier avant de démarrer votre carrière.

Tester vos futures études

Vous avez encore des doutes ? C’est normal ! Difficile pour un-e lycéenne-ne de se projeter dans 5 ou 6 ans en choisissant un métier qui n’existe peut-être pas encore ! Alors commencez par regarder quelles formations d’ingénieur pourraient vous correspondre en vous informant sur internet et en allant rencontrer les écoles lors des salons et journées portes ouvertes. En échangeant avec les élèves, vous comprendrez que vous n’êtes pas seul-e à ne pas savoir encore quel ingénieur-e vous pourriez devenir. Les opérations d’immersion au sein des écoles sont aussi une excellente opportunité de mieux comprendre ce qui vous attend si vous décidez de suivre des études d’ingénieur et de sentir si c’est fait pour vous. L’Opération ESSAI, proposée par l’EPF, l’EIGSI et HEI, permet ainsi de faire découvrir les études d’ingénieurs généralistes pendant 2 jours, durant les vacances de février. Profitez-en, en plus c’est gratuit ! Nul doute qu’en cherchant, vous trouverez forcément la formation et le type d’ingénieur-e qui vous correspondra vraiment.