Le "Smart Marker", un nouvel outil de pédagogie numérique

Publié le 24/05/2017
Smart Marker nouvel outil pédagogique sur le campus de l'EPF Troyes

Un nouvel outil de pédagogie numérique a été inauguré et testé sur le campus de Troyes, il s’agit des marqueurs connectés "Smart Marker" qui offrent de nombreuses possibilités.

A l’initiative de Cathel Zitzmann, enseignante-chercheur et porteuse du projet, les étudiants ont pu découvrir cette innovation aux multiples fonctionnalités :

  • Projection de notes écrites via le stylo sur un tableau blanc. Dans une salle où la configuration est mal adaptée, le Smart Marker permet de projeter en direct le texte initial sur tout autre mur ou support grâce à un vidéoprojecteur.
  • Sauvegarde et envoi par mail des notes ou schémas rédigés avec le Smart Marker (en sauvegarde PDF par exemple).
  • Participation à distance (streaming) afin de visualiser les notes prises durant un cours ou une réunion, en complément de la visio ou d’une conférence téléphonique par exemple. Les notes sont accessibles depuis un ordinateur, un smartphone, en direct ou a posteriori.

Comment ça marche ?

Pour l’organisateur et le participant, si ce dernier est à distance, il est nécessaire d’installer au préalable l’application Equil Note qui fonctionne sur ordinateur, tablette et smartphone. Un capteur magnétique présent sur le tableau est connecté à l’ordinateur et au marqueur. Dans l’application, tout ce qui est écrit sur le tableau est répliqué. On peut aisément créer de nouvelles pages, naviguer entre ces différentes pages, etc...

Un des points forts est que ce matériel est portatif, il est possible de l’utiliser dans une salle de cours puis de le transporter dans une salle de réunion ou un bureau.

Elles l'ont testé...

Juliette, étudiante en 1ère année témoigne de son engouement après son premier test : "C’est vraiment pratique, la visibilité est meilleure et surtout nous pouvons revenir sur ce qui a été effacé par le professeur. Il est même possible de nous faire suivre par mail ce qui a été inscrit au tableau".

Anne Mathieu, enseignante en droit peu habituée aux outils technologiques, a testé ce stylo et a également été convaincue par l'outil, principalement pour sa facilité d’utilisation.