Une visite unique à la délégation générale du Québec

Publié le 19/01/2018

Pour la première fois cette année, une promotion entière d'élèves de la formation bi-nationale Franco-Québécoise a été conviée à une visite annuelle à la délégation générale du Québec.

Une Promotion entière s'envole pour le Québec

En décembre dernier, Marie-Thérèse AUCLAIR, Enseignante permanente à l’EPF - Ecole d'Ingénieur-e-s et Maryse BARBANCE, Chercheuse associée à l'Institut National de la Recherche Scientifique (INRS) à Montréal et enseignante pour la formation Franco-québécoise de l'EPF,  ont accompagné ces étudiants à la délégation générale du Québec. Ils ont été reçus par Caroline MAILLOUX Attachée scientifique aux affaires politiques et à la coopération. L'objectif était d'augmenter la visibilité de la formation auprès du public canadien ainsi que de présenter les projets et trouver des synergies.

Marie-Thérèse AUCLAIR se rend régulièrement au Québec avec les étudiants français dans le cadre de leur formation, mais cette année pour la première fois, elle s'est rendue avec la promotion entière : les étudiants québécois et français. Cet événement contribue à la notoriété de la formation au Québec tout en rapprochant le monde institutionnel parisien et la formation est un moment privilégié pour les étudiants qui ont l'occasion de présenter leur formation et partager leurs expériences.

Des liens insitutionnels qui créent des opportunités de carrière

Ce type de visites est un moyen de valoriser chaque élève individuellement et de permettre aux étudiants québécois de témoigner de leur expérience en France tout en renforçant les liens avec les partenaires institutionnels. De ces manifestations découlent aussi parfois des opportunités pour de futures coopérations franco-québécoises ainsi que de belles opportunités de stage pour nos étudiants.

L'EPF remercie Caroline MAILLOUX pour l’accueil chaleureux et les échanges constructifs. Lors de la prochaine rencontre, l'objectif sera de pouvoir être accompagné des étudiants français de 3ème année afin qu’ils puissent également témoigner sur leur année d’études à l’université de Sherbrooke au Québec.

Découvrir la deuxième formation bi-nationale de l'EPF : la formation Franco-allemande