5e édition du Challenge 4I | EPF Ecole d'ingénieurs

5e édition du Challenge 4I

Publié le 21/02/2020

Le 31 janvier dernier, les apprentis en 3e année ont participé pendant une semaine au projet « Challenge 4I » (Industriel - Informatique en Ingénierie et Innovation). Au sein du campus de Sceaux, chaque groupe composé de six personnes était amené à analyser et à répondre à une problématique en proposant une solution innovante.

Zoom sur le Challenge 4I

Le Challenge a pour objectif d’évaluer le savoir-faire et le savoir-être des élèves sur leur capacité à répondre aux besoins de l’entreprise, à résoudre un problème dans un temps limité et en autonomie, et à communiquer sur le résultat obtenu/attendu.

La restitution s’est faite sous forme de présentation orale, devant un public composé d’apprentis de 1re et 2e année et d’un jury décideur composé de formateurs de l’EPF et d’invités.

Les élèves ont démontré leur savoir-faire d’ingénieurs pour manager et maîtriser le processus d’innovation et pour concrétiser la solution par une maquette numérique/physique démonstrative du principe ou du fonctionnement de la solution proposée. Ils ont également tenté de convaincre et de séduire les « clients » à travers une illustration en vidéo avant de devoir répondre aux questions du public et de synthétiser leur projet.

Témoignage de Hédy BAES, élève en 3e année Apprentissage et membre de l’une des 2 équipes gagnantes

"Ce challenge a été pour nous une courte semaine de travail. Le temps est passé très vite. Tout le monde a donné le meilleur de soi pour remporter cette victoire."

Hédy faisait partie du groupe « Techmatik » qui a obtenu le prix du public traitant le sujet proposé par le groupe ADP sur la sécurisation des pistes.

« Techmatik » vise à améliorer la sécurité du personnel sur les zones au sol. Le projet est constitué d’un tracteur autonome, d’une interface de supervision, d’une balise émettrice et de bracelets connectés.

 

 

 

 

"Pour l’organisation, nous avons découpé le projet en 3 catégories : méthodologie, technique et animation. Ce projet nous a appris que certaines méthodes sont indispensables pour mener à bien un projet. Les procédures sont sensiblement importantes à respecter. Je conseille aux élèves des prochaines promotions de bien passer du temps dans la partie répartition des tâches et organisation de la semaine et surtout de profiter de cette dernière semaine de travail à l’école." témoigne Hédy BAES.

Quant au prix du jury, il fut attribué au groupe « SpaceTrap » qui traité le sujet de réduction des débris spatiaux.

 

 

 

Témoignage de Grégory HAMEL, élève en 3e année Apprentissage et l’un des participants du Challenge

"La semaine du Challenge 4I est dense. Comme il s'agit aussi de notre dernière semaine à l’école, on essaye d’en profiter pour passer de bons moments tout en travaillant. La création de vidéos de présentation scénarisées est une occasion de décompresser et de lier l’amusement au travail. Le tout, c’est de prendre plaisir à créer une solution cohérente et réaliste à notre problématique."

Les participants au Challenge ont traité plusieurs sujets comme le nettoyage des débris spatiaux, l’encombrement des trottinettes en libre-service dans Paris, les économies de kérosène lors du roulage des avions...

"Nous avons souhaité répondre à une problématique d’actualité dans laquelle l’ensemble du groupe se reconnaissait. C’est pourquoi nous avons retenu le sujet de la réduction des risques potentiels d’incendies, liés aux élévations de température, dans les zones à très haut index danger feu en Australie (l’index danger feu est évalué par rapport aux critères suivants : la température, l'humidité relative, la vitesse du vent et la sécheresse de la végétation).

Ce sujet a été très inspirant pour nous et la solution innovante que nous avons pu apporter est une intelligence artificielle qui prévoit à partir de relevés météorologiques dans quelles zones les risques d’incendie sont le plus élevés.

Identifier les zones critiques permettra de maximiser les moyens de prévention dans ces zones et agir plus efficacement contre le départ des feux et leur propagation. On a choisi de travailler avec une certaine agilité pour nous permettre d’être vraiment flexibles durant la semaine et pouvoir réagir efficacement aux imprévus qui deviennent plus critiques, plus le délai est court."

Du côté du public

Romain TOUZELIN et Corentin MARCHAND deux élèves en 2e année Apprentissage nous parlent de leur expérience :

"C’était une après-midi vraiment sympathique et très intéressante, c’est bien de voir le recul que les participants peuvent avoir à la fin de notre formation et les réponses qu’ils peuvent apporter à des problématiques d’actualité." témoigne Romain.

"Le sujet qui m’a particulièrement marqué est le projet Abri’Co. Il s’agissait d’un abribus avec un espace de stockage et de recharge sur son toit pour les trottinettes électriques. Étant moi-même utilisateur de trottinette, je pense qu’il faut envisager la mise en place de solutions analogues afin de s’adapter aux contraintes urbaines." ajoute Corentin.

Romain, Corentin et l’ensemble du public étaient également membres du jury. Ils ont pu poser leurs questions afin d’obtenir des éléments de réponse sur des points non développés dans la présentation et de pouvoir mener à bien leur rôle de jury à la fin en évaluant les différents projets.