Appel à projet pour l’Appui au Développement de l’Enseignement Supérieur Français en Afrique : L’EPF et l’ESIGELEC soutenues pour leur projet « Maendeleo » en Tanzanie. | EPF Ecole d'ingénieurs

Appel à projet pour l’Appui au Développement de l’Enseignement Supérieur Français en Afrique : L’EPF et l’ESIGELEC soutenues pour leur projet « Maendeleo » en Tanzanie.

Publié le 27/05/2020

Les résultats de l’appel à projet 2020 ADEFSA (Appui au Développement de l’Enseignement Supérieur Français en Afrique) lancé par le Ministère de l’Europe et des affaires internationales (MEAE) ont été publiés. Parmi les 146 dossiers déposés, 26 dossiers ont été sélectionnés dont le projet Maendeleo (signifiant « Développement » en swahili) déposé par l’EPF école d’ingénieurs, en partenariat avec l’ESIGELEC et le Dar es Saalam Institute of Technology.


Promouvoir l’Enseignement Français sur le territoire Africain

L’appel à projets « Appui au Développement de l’Enseignement Supérieur Français en Afrique (ADESFA) » permettra d’accompagner les initiatives de coopération académique de ces deux écoles d’ingénieurs françaises sur l’ensemble du continent africain, en les appuyant dans leurs démarches exploratoires, en permettant une meilleure identification et adaptation aux besoins locaux, et en promouvant l’ingénierie pédagogique française pour co-construire un programme de formation avec les partenaires académiques africains autour de l’objectif central de l’employabilité des diplômés.

 

Maendeleo, un projet pour développer l’ingénierie française au service de la ville durable

Dans le cadre de sa stratégie de développement à l’international, l’EPF souhaite nouer de nouveaux partenariats, particulièrement sur le territoire africain où l’école est déjà implantée (notamment au Cameroun).
Elle s’appuie sur l’ESIGELEC déjà fortement présente au Cameroun, Bénin, Sénégal et Burkina Faso.

Avec le projet “Maendeleo”, l’EPF et l’ESIGELEC ont pour objectif de transférer en Tanzanie un savoir-faire concernant la définition et la déclinaison de formations en ingénierie, propres aux écoles d’ingénieurs françaises, avec une thématique orientée sur la ville durable. 

Le projet se structure autour de trois actions. Une première action, exploratoire, avec analyses des complémentarités de chaque partenaire, en France et en Tanzanie en lien avec les besoins en compétences des entreprises locales. La deuxième action de structuration avec la mutualisation de pratiques pédagogiques et formation des enseignants aux pedagogies innovantes. Troisième action, la mise en place d’un cycle préparatoire intégré au lycée français Arthur Rimbaud de Dar-Es-Salaam avec l’objectif de permettre l’accès aux formations supérieures à la fois des écoles d’ingénieurs françaises, des établissements tanzaniens et d’Afrique francophone. Le projet, soutenu par l’Ambassade de France en Tanzanie, a pour ambition de former de futurs responsables aux enjeux d’un développement urbain, industriel et économique durable.

Pour Jean-Michel Nicolle, Directeur général de l’EPF : « Ce projet ne s’arrête pas aux frontières de la Tanzanie mais doit concerner plus largement l’espace anglophone des pays limitrophes. Nous souhaitons promouvoir le modèle français d’enseignement de l’ingénierie et permettre aux meilleurs élèves d’avoir leur chance à l’international ! »


Pour l’ESIGELEC : « Au-delà de nos coopérations fortes en Afrique francophone, ce nouveau challenge doit nous permettre ensemble d’accompagner un continent en très fort développement et sa jeunesse avide de compétences » confirme Etienne CRAYE, Directeur général de l’ESIGELEC. »