Armelle Le Bihan, une carrière internationale primée pour une alumni EPF | EPF Ecole d'ingénieurs

Armelle Le Bihan, une carrière internationale primée pour une alumni EPF

Publié le 21/05/2021
Armelle le Bihan

Armelle Le Bihan, ancienne étudiante EPF, diplômée en 2011 de la formation généraliste option Ingénierie Innovative et Environnementale nous a offert récemment une interview retraçant son parcours d’étudiante EPF, sa trajectoire professionnelle ainsi que ses objectifs pour Green Building Consulting & Engineering, l’entreprise responsable dont elle est la fondatrice. 


Un parcours inspirant pour nos étudiants 


 Armelle est une ingénieure environnementale spécialisée en haute performance du bâtiment avec une expertise en écoconception en Asie. Passionnée par le développement durable et engagée pour la promotion d’une croissance verte, elle encourage les entreprises à implémenter et à intégrer des solutions innovantes et durables.

Elle a fondé en 2014 Green Building Consulting & Engineering, une entreprise primée, basée en Thaïlande, qui a pour mission d’accompagner les entreprises et les équipes projets locales et internationales à concevoir des bâtiments à haute valeur ajoutée qui maximisent la qualité de vie de ses utilisateurs tout en préservant la planète.

Son expertise a été mise à profit dans la conception et l'optimisation de bâtiments durables pour des projets commerciaux, hôteliers, culturels, médicaux, résidentiels et industriels en France et en Asie (Thaïlande, Mongolie, Chine, Indonésie, à Taiwan, Hong Kong et Singapour).

Grâce à une expertise unique dans la région, son entreprise, Green Building Consulting and Engineering, a su se distinguer en remportant de multiples prix comme celui du meilleur Eco-Entrepreneur par Bnow, le Grand Prix de l'Entrepreneuriat International au Féminin (Grand Prix des Entreprises de Croissance) par Leaders League et lui a value la distinction 2018 The Eco Star of Asia Award par the Global Green Economic Forum

Une entreprise triplement engagée
Basée à Bangkok, GBCE accompagne les équipes projets, ingénieurs et architectes pour développer des projets durables environnementalement, socialement et financièrement. Leur domaine d'expertise est celui de la conception bioclimatique et de la science au service du bâtiment durable, intelligent et résilient.

Interview

Armelle Le Bihan revient pour nous sur son parcours et son choix d’intégrer l’EPF
« J’ai grandi aux Etats-Unis et nous avions l’habitude de voyager régulièrement en famille, notamment au Japon. De ce fait, depuis ma petite enfance je suis bilingue. J’ai étudié dans un lycée international puis hésitais entre l’architecture, l’aéronautique et l’ingénierie. Une chose était sûre, je souhaitais déjà m’engager à travers mon activité professionnelle sur l’optimisation des ressources et l’impact des matériaux sur l’environnement. 
J’ai alors postulé pour l’EPF et pour une formation en Angleterre. J’avais le choix entre une formation généraliste en France et une formation spécialisée en Angleterre. J’ai choisi l’EPF pour sa formation généraliste, la forte proportion de femmes dans l’école et son ouverture à l’international. »

Pourquoi avoir choisi de faire votre carrière à l’international et pourquoi l’Asie ? 
« Depuis mon plus jeune âge, j’ai voyagé en Asie, notamment au Japon puis j’ai eu l’opportunité de faire mon stage de fin d’études à Taiwan en qualité de consultante environnementale en Green Building ». 

Qu’est-ce qui vous a motivé à vous lancer dans l’entrepreneuriat ?
« J’ai toujours su que je monterais ma structure. Je ne pensais pas me lancer tout de suite dans l’aventure entrepreneuriale mais j’ai eu l’opportunité de créer mon propre poste dans une entreprise. A l’époque le métier que j’exerçais n’existait pas en Thaïlande et en parallèle la demande dans cette branche augmentait. »

Comment est perçu le développement durable et quelle est la place de pour les questions environnementales en Thaïlande ? 
« Il y a une prise de conscience en faveur de l’écologie et du développement durable avec une volonté de progresser de plus en plus dans cette direction.  Il existe des mandats nationaux pour améliorer l’efficacité énergétique. Dans le secteur du bâtiment, les travaux étaient auparavant portés par des structures internationales mais depuis 10 ans on voit paraitre de plus en plus d’appels d’offres publics. 
Cette prise de conscience n’a pas lieu seulement dans le bâtiment mais aussi dans l’agriculture biologique. » 

Comment cela a été perçu d’être une femme ingénieure-entrepreneure en Thaïlande ? 
« Très bien ! La Thaïlande est un des pays qui a le plus de femmes CEO dans le monde ! C’était donc assez naturel. Les difficultés sont plutôt au niveau sectoriel car le domaine de la construction reste très masculin. » 

Le fait d’être française a-t-il été un élément particulier (en plus ou en moins) ?
 « Un plus ! ils adorent ! »

Quels sont les enjeux pour construire des bâtiments durables là-bas ? 
« Les enjeux sont multiples, à commencer par l’enjeu financier. Il y a encore une perception des coûts additionnels supérieure à la réalité (image que cela va coûter plus cher). Le deuxième enjeu est d’avoir les compétences sur le territoire. En effet, nous ne sommes pas encore en capacité de trouver les compétences design, bureau d’études en local, ni des techniciens qui ont une réelle expertise. Enfin, le troisième enjeu concerne les matériaux verts ou technologies vertes. Il s’agit de savoir s’ils le sont réellement. La traçabilité n’est pas si évidente et le choix des matériaux dépend des projets et des certifications, (bétons recyclés, bambous) … et de l’exigence du client. »

Quels sont vos projets pour l’avenir ? 
« Nous sommes en ce moment sur des projets en France, une activité que nous cherchons à développer plus amplement dans les années à venir. En parallèle, nous sommes sur un projet de maisons net zéro déstiné au marché asiatique ».

Plus d'informations : https://www.greendesignconsulting.com/

L’EPF est fière de compter parmi ses alumnis, des personnalités telles qu’Armelle qui ont su créer et développer leurs activités à l’international. Cette carrière remarquable est un exemple de réussite pour nos élèves et nous lui souhaitons encore de beaux projets et de belles récompenses.