Entrepreneur EPF : Matthieu Folléas cofondateur de l’entreprise AMEXIUM | EPF Ecole d'ingénieurs

Entrepreneur EPF : Matthieu Folléas cofondateur de l’entreprise AMEXIUM

Publié le 21/04/2020

Diplômé en 2008 de la filière Mécanique et plus spécifiquement de l’orientation Mécanique des Matériaux et des Structures (MMS), équivalent de la Majeure Structures & Matériaux, Matthieu Folléas est l'un des nombreux entrepreneurs EPF. Il crée en 2012, avec son associé, AMEXIUM. Témoignage d’un entrepreneur né.
 

Issu de l’EPF, promotion 2008, option MMS, j’ai d’abord travaillé pendant quatre ans comme coordonnateur d’études et de travaux au sein du groupe OGER (en France et en Arabie Saoudite). En charge notamment du pilotage de constructions privées, j’ai pu concilier ces missions avec mon goût pour l’entrepreneuriat en participant au déploiement de projets internes (intrapreneur).
En 2012, après cette riche expérience, l’envie d’entreprendre devenait trop pressante, j’ai alors décidé de quitter mes fonctions pour cofonder AMEXIUM (maîtrise d’œuvre et gestion de projet) avec mon associé, ingénieur BTP.

Nous développons depuis cette entreprise et avons également lancé en 2015 une solution SaaS de gestion de parc mobilier et d’équipements (mézimo).
En 2018, nous nous sommes associés avec un ami architecte pour constituer une société d’architecture, de design, basée à Lyon.

Courant 2018-2019, souhaitant acquérir de nouvelles compétences et affûter mon regard sur le secteur de l’Immobilier, j’ai complété ma formation initiale par un Executive Master à Sciences Po (Stratégie et Finance de l’Immobilier). L’idée étant de pouvoir évoluer à court terme dans ce milieu qui me passionne, après dix années passées côté Bâtiment, Maîtrise d’œuvre, Travaux.

L’envie d’entreprendre est ancrée en moi depuis très longtemps, même si je n’ai pas du tout grandi dans un environnement business, favorisant l’émergence de ce type d’initiatives.
Je n’ai jamais eu de plan particulier, simplement la volonté d’avancer, de construire, de créer, d’avoir un impact.

À 15 ans, je savais que j’implémenterai des projets, sans pour autant en connaître le domaine.

La curiosité est un trait de caractère que je partage avec beaucoup d’entrepreneur-e-s, le processus de création étant pour moi ce qu’il y a de plus intense et de stimulant.

 

Une idée jugée pertinente peut être mise en œuvre et déployée, peu importe sa forme (association, entreprise, etc.). La clé : se mettre, être et rester en mouvement.

La première entreprise que j’ai donc créée, AMEXIUM, est la résultante d’une volonté profonde, d’un partenariat (je ne voulais pas lancer ma première structure seul) et d’un moment opportun, la proposition de valeur/le produit n’étant qu’un prétexte.
Les opportunités existent. Il faut pouvoir les capter, tout en restant en phase avec ce que l’on aime et poursuit.  S'ouvrir au champ des possibles, en somme, pour progresser, s’améliorer.

Au-delà de devenir entrepreneur, qui relève à mes yeux plutôt d’un état d’esprit, il a fallu devenir un cofondateur, cocréateur d’une entreprise. Ou comment passer d’une idée, d’un concept, à un produit bien adressé, vendu. Tout cela en essayant de garder aligner toutes les composantes qui font la pérennité d’une entreprise (l’humain, les valeurs, le but, la technique, la finance, le juridique, l’administratif, etc.). Car des challenges et difficultés, il y en a, à chaque étape de la croissance. Ils sont différents mais tous aussi importants à relever.

Nous n’avons pas demandé/bénéficié d’un accompagnement, ni économique (nous avons tout fait en autofinancement), ni spécifique (programme de soutien). Nous avons pris les choses les unes après les autres et avons fait nos devoirs ! Surtout, nous nous sommes engagés dans cette course de fond qui demandent de réaliser de nombreux sprints.

Si l’envie est là, foncez ! La création d’entreprise est un choix. Il faut donc s’écouter, se comprendre et rester lucide. N’hésitez pas à discuter avec d’autres entrepreneurs pour le partage d’expériences.

Surtout, soyez bien entourés. Pensez bien à mettre dans l’équation : vos partenaires de vie, de travail, d’amitié (vos différents cercles). Car c’est bien l’équipe, l’entourage qui fera votre différence, pas simplement le produit (ou service) qui pourra, lui, toujours être modifié, adapté, transformé.
Si vous avez identifié votre terrain de jeu (le secteur) et l’équipe pour faire le match, les résultats viendront, avec une forte dose d’implication, de persévérance et de travail !

 

Une anecdote sur votre expérience d’entrepreneur

Ce serait plutôt un des premiers moments satisfaisants : celui de sa première facture, que l’on prépare en toute concentration, avec une certaine excitation et que l’on envoie après une douzaine de relectures !
 

AMEIXUM en quelques mots

Le Bâtiment en cœur de métier, AMEXIUM propose divers services en lien avec la vie d’un ouvrage ou d’une organisation que ce soit lors d’une construction, d’une rénovation, d’un déménagement, d’une restructuration ou durant son exploitation.
Ce sont notamment des prestations en assistance à maîtrise d’ouvrage, maîtrise d’œuvre, ordonnancement, pilotage et coordination, ingénierie de transfert, gestion de parc.
Grâce à une bonne énergie, de l’ambition et une gestion saine, nous avons su démontrer nos savoir-faire et savoir-être à de nombreux clients exigeants, en France et à l’international.
Nous nous appuyons pour cela sur une équipe multidisciplinaire de qualité, de confiance, engagée, agile et mobile.
Nous sommes aujourd’hui une dizaine, notre siège est à Boulogne-Billancourt et nous avons ouvert en 2017 une succursale à Genève, en Suisse.