Violences sexistes et sexuelles sur les campus : l’EPF lance son plan d’actions | EPF Ecole d'ingénieurs

Violences sexistes et sexuelles sur les campus : l’EPF lance son plan d’actions

Publié le 18/03/2021

L’EPF école d’ingénieur·e·s prouve une fois de plus son engagement avec la mise en place d’un plan d’actions pour lutter contre les violences sexistes et sexuelles sur ses trois campus, et sensibiliser ses élèves-ingénieur·e·s. 

Ne rien laisser passer

Plusieurs services de l’EPF ainsi que l’association étudiante EgaliPhi, sont mobilisés dans ce projet pour la mise en œuvre d’actions concrètes en termes de prévention, de sensibilisation des violences sexistes et sexuelles mais également d’accompagnement des victimes. Ce projet s’inscrit dans la volonté de l’école de placer ce combat au cœur de ses valeurs, de lutter contre le sentiment d’impunité et de ne rien laisser passer.

L’objectif est avant tout de sensibiliser et responsabiliser les étudiant·e·s ainsi que le personnel de l’école dans le but de prévenir ce type de violences sur les trois campus, en entreprise (stages, contrats de professionnalisation, apprentissage) ainsi que lors des soirées étudiantes.

L’EPF souhaite faire passer un message clair et fort et faire comprendre à toutes et à tous que ce type de violence n’a pas sa place au sein de l’école et que ces agissements ne seront en aucun cas tolérés.

La vocation de l’école est de former les ingénieur·e·s de demain, responsables et éthiques, et la lutte contre les violences sexistes et sexuelles fait partie intégrante de cette mission.

Des référents « Violences sexistes et sexuelles » nommés sur les trois campus

La première étape de ce plan d’actions s’est déroulée au début du mois de mars avec la nomination de référent·e·s « Violences sexistes et sexuelles » sur les trois campus de l’EPF.

Les référent·e·s, hommes et femmes, seront formé·e·s par des professionnels au mois de mai afin d’acquérir les compétences nécessaires à l’accompagnement des étudiant·e·s.

Leur rôle est d’écouter et d’orienter les élèves victimes de violences sexistes et sexuelles vers les professionnels compétents et d’avoir les informations nécessaires afin de répondre à leurs éventuels questionnements sur le sujet.

Les référent.e.s participeront aux événements étudiants et prennent part activement à la lutte contre les violences sexistes et sexuelles sur les campus.