Bienvenue au nouveau mandat de la JE ! | EPF Ecole d'ingénieurs

Bienvenue au nouveau mandat de la JE !

Publié le 26/02/2020

Qui dit nouveau mandat, dit nouvelle équipe et nouveaux objectifs, mais pas seulement. La période de passation implique également une transmission avec le mandat précédent et les alumni EPF, encore très investis dans la Junior-Entreprise. Rencontre avec Carole FOURNIER, présidente d’EPF Projets Sceaux, Clara CRELIER, vice-présidente.

Un record de candidatures pour rejoindre la JE cette année !

Avec 52 candidatures reçues en 2 semaines seulement, le mandat 2020 marque un nouveau record malgré un démarrage tardif de la campagne de recrutement (après le voyage au ski) : stands de présentation de la JE sur les trois sites de Sceaux, jeux organisés par le Pôle RH, afterwork de recrutement, réception et études des candidatures, entretiens de motivation, soirées de formation, projets collectifs et mises en situation… A la Junior-Entreprise, on ne rigole pas avec le recrutement ! Ce processus fait d’ailleurs partie intégrante de l’audit annuel mené par la CNJE (Confédération Nationale des Junior-Entreprises) qui se charge d’évaluer et de labelliser les JE, mais aussi de fédérer et développer le mouvement, et promouvoir la marque "Junior-Entreprise".

Cette année, EPF Projets Sceaux est donc constituée d’une trentaine de personnes (avant recrutement) allant d’élèves de 2e à 4e année.

Une année stratégique, des objectifs précis et des prix en vue

"Nous préparons actuellement notre candidature pour le Prix d’Excellence" explique Clara, vice-présidente, "c’est un peu un passage obligé pour toutes les Junior-Entreprises membres de la L30". La L30, c’est le classement des 30 meilleures Junior-Entreprises françaises. A ce jour, EPF Projets Sceaux est dans la L30 depuis 2015, c’est donc tout naturellement qu’elle a pour objectif d’y rester. Résultats le 29 février… Croisons les doigts pour eux.

"Nous visons également la L8, mais plutôt dans quelques années car c’est un objectif assez ambitieux, mais effectivement, c’est dans notre stratégie de base" confie modestement Clara, et d’ajouter : "les JE de la L8 ont une cinquantaine d’années d’expérience, tandis qu’EPF Projets Sceaux n’a qu’une dizaine d’années d’existence, c’est donc normal de procéder étape par étape". "Quoi qu’il en soit, candidater à la L30, à la L8, ou à autre tout autre challenge / prix, cela reste un bon exercice – autant pour le mandat sortant que pour le mandat entrant – car cela nous permet de faire un état des lieux de ce qui a déjà été fait et des objectifs que nous nous fixons pour les mois et années à venir" ajoute Carole, présidente de la Junior-Entreprise.

Autre objectif cette année : poursuivre les projets de l’ancien mandat, les améliorer et candidater à nouveau au Prix de la Meilleure Stratégie de Développement Commercial, remporté par EPF Projets Sceaux lors du Congrès National d’Hiver 2019 face aux 200 structures du Mouvement "Junior-Entreprise". Ainsi, comme l’an dernier, le nouveau mandat va présenter à nouveau sa candidature pour le Prix de l’Engagement. EPF Projets Sceaux avait alors été classée dans le Top 3 des meilleures Junior-Entreprises françaises en engagement (sur les 200 structures du mouvement).

La dernière année d'une stratégie sur 3 ans

"Carole et moi sommes arrivées dans la JE il y a deux ans, le Conseil d’Administration et les anciens de l’époque venaient alors de mettre en place un plan stratégique d’une durée de trois ans" explique la vice-présidente avec un peu de nostalgie.

"Cette année promet d'être chargée car en plus de cloturer notre stratégie sur 3 ans, un des gros objectifs de ce mandat sera aussi de proposer une nouvelle stratégie pour les trois prochaines années ! On ne risque pas de s'ennuyer durant notre mandat" avoue la présidente avant d'ajouter : "mettre en place une nouvelle stratégie prend énormément de temps mais c'est aussi très intéressant".

Clara complète les propos de sa collègue en disant : "l'avantage, c'est que dans le COS (Comité d’Orientation Stratégique), il y a les acteurs qui ont contribué à penser le plan stratégique bien en amont de sa mise en place en 2017, donc la boucle est bouclée !".

La passation, une étape clé dans la vie de la JE

Une semaine après l’audit début janvier, la JE a organisé une journée de passation avec le COS, l’ancien mandat et le nouveau mandat. C’est le point de départ d’une passation sur le long terme.

Afin d’officialiser et introniser la nouvelle équipe, un cocktail de passation a été organisé le 15 janvier 2020 pour marquer officiellement la fin du mandat sortant et la prise de fonctions du nouveau mandat. Leurs entreprises partenaires, mais aussi leurs homologues d’autres Junior-Entreprises du mouvement et les membres de l’administration de l’EPF étaient conviés à cette soirée. L’occasion pour tout le monde de faire le point sur les réalisations accomplies durant l’année, et surtout de présenter le nouveau bureau pour l’année à venir.

Bien évidemment, la passation ne se fait pas que sur une seule soirée, c’est davantage un passage symbolique d’un mandat à un autre. Tout au long de l’année, les anciens membres de la Junior-Entreprise restent disponibles pour accompagner la nouvelle équipe, leur donner des conseils, des bonnes pratiques… Que ce soit de manière informelle, ou plus formelle, notamment via le COS (Comité d’Orientation Stratégique) créé l’an dernier et composé de 5 anciens membres de la JE (des quatre ou cinq derniers mandats) très impliqués dans le développement de cette organisation. "En plus de cela, nous sommes aussi restés en contact avec l’ancien bureau, notamment Antoine BAYARD est en lien quasi permanent avec Carole, la nouvelle présidente, tout comme je le suis avec Edouard FOURNY, mon prédécesseur au poste de vice-président etc. C’est une véritable transmission qui s’opère durant plusieurs mois" explique Clara.

Des propos que confirme la présidente : "C’est vrai que les membres du COS sont très présents pour la JE, ils nous accompagnent énormément en ce début de mandat. Clara et moi avons assisté à la création de ce COS l’an dernier, et à l’époque nous avions mis beaucoup de temps à les solliciter, aujourd’hui, on ne pourrait plus se passer d'eux ! Ils nous apportent leur expérience, leurs conseils, et étant donné qu’ils sont diplômés, ils ont aussi plus de recul sur le monde de l’entreprise". Autre avantage de ce COS : la mise en place de projets en commun avec eux. De manière concrète, dès qu’un nouveau projet ou une nouvelle stratégie est lancée dans la JE, le bureau contacte le COS pour leur demander s’ils sont intéressés pour participer et s’ils peuvent donner leur avis.

Le CS (Comité de Suivi) regroupe quant à lui tous les anciens de la JE. Cela leur permet d’avoir un regard sur tout ce qui est fait durant la nouvelle année et de pouvoir intervenir s’ils le souhaitent pour donner leur avis ou même proposer des formations.

Carole confie également "les 6 premiers mois du mandat passent super vite, on est tous dans une phase de découverte de notre poste, de la JE, on prend nos marques en quelques sortes. Puis les 6 derniers mois passent encore plus vite, car une fois que l’on a bien compris comment ça fonctionne et qu’on s’est tous saisis de notre poste, on essaie de mettre en place de nouveaux objectifs, projets et contrats, et c’est déjà la fin du mandat !", d’où l’importance d’une passation « en continu » avec les anciens membres de la JE pour ne pas perdre trop de temps dans la prise des fonctions et le développement des compétences.

Des événements à venir !

Le traditionnel Concours de Pitch organisé avec l’association EPF Eloquence revient cette année. Mais pour l’instant, on ne vous en dit pas plus…

Pour le reste c’est encore classé « top secret » car les événements en lien avec leurs entreprises partenaires sont en phase de projets ou de préparation. La Junior-Entreprise communiquera dessus en temps voulu, alors stay tuned !

Des projets pour les élèves, en lien avec l'administration de l'école

Toujours dans une perspective de proposer aux élèves de monter en compétences, la JE proposera tout au long de l'année des ateliers, conférences ou formations pour les élèves-ingénieurs, en partenariat avec différents services ou enseignants de l'EPF.