Les étudiants EPF, des citoyens engagés | EPF Ecole d'ingénieurs

Les étudiants EPF, des citoyens engagés

Publié le 05/10/2020

La formation EPF assure à ses élèves la transmission d’une culture de l’engagement et de responsabilité avec pour objectif de former des ingénieur•e•s cultivés et ouverts sur le monde, capables d’appréhender les évolutions et les enjeux de nos sociétés dans leurs différences culturelles, éducatives et comportementales.

Pour accélérer sa démarche d’innovation pédagogique et de développement durable, l’EPF a intégré « l’engagement citoyen » dans son référentiel de compétences et collabore avec Impact Campus pour le développement de son parcours d’engagement citoyen.

Tous les élèves de 2e année suivent des modules de découverte portant sur l’entrepreneuriat social, les objectifs du développement durable ou encore la transition écologique et solidaire, afin de se préparer au stage de 6 semaines d’engagement citoyen (bénévolat, humanitaire, direction RSE, etc.) qui aura pour objectif de développer l’esprit critique de citoyen engagé dont doit faire preuve l’ingénieur•e EPF.

 

Lucia Teng, organisation et animation de chantiers bénévoles sur les sites conservatoires d'espaces naturels

Ce stage est une expérience enrichissante, comme le témoigne Lucia TENG, étudiante à l’EPF Troyes, qui a effectué son stage au CONSERVATOIRE D'ESPACES NATURELS DE CHAMPAGNE-ARDENNES en participant à l’organisation et l’animation de chantiers bénévoles sur les sites conservatoires. « J’ai rejoint l’EPF après mes classes préparatoires et j’avais donc cinq demi-journées de stage d’engagement citoyen à effectuer. J’ai cherché dès l’été mon stage, car je voulais le faire dans un domaine particulier : l’écologie. Ainsi, après avoir contacté par mail et téléphone le CENCA (Le Conservatoire d’espaces naturels de Champagne-Ardenne) j’ai tenté ma chance sur la page Facebook de l’organisme où revenant à peine de vacances Stéphanie Pestelard (mon futur maître de stage) m’a confirmé la possibilité d’y faire un stage.

Pendant cinq samedi je suis allée dans plusieurs marais, prairies dans l’Aube afin de faire des chantiers (d’Automne) bénévoles : je rencontrais des acteurs locaux de la préservation de l'environnement, des habitants des villages avoisinants et nous passions nos matinées à échanger sur la flore et la faune locale et des circuits courts, à couper les plantes ligneuses et autres espèces qui empiétaient sur les terrains et condamnaient à terme la biodiversité de ces espaces verts. Après avoir tous déjeuné ensemble, nous remballions le matériel du conservatoire avec Stéphanie et nous programmions le prochain chantier !

En outre d’avoir rencontré des personnes très intéressantes j’ai pu me familiariser avec du matériel d’abattage/élagage, découvrir de nouvelles espèces (oiseaux, insectes, plantes…) et finalement le plus important de renforcer ma sensibilité pour la protection de la biodiversité. »

 

Des stages citoyens qui peuvent aussi être réalisés à l'étranger

Les stages engagement citoyens peuvent être effectués dans plusieurs domaines. Nous avons l’exemple de Lucia sur un domaine plutôt environnemental mais nous avons aussi l’exemple de Louis DUSSELLE et 3 de ses amis qui ont réalisé un stage humanitaire à l’étranger, au Népal dans la ville de Kavresthali.

Durant 6 semaines ils ont principalement préparé un terrain à l'aide de pioches et de pelles pour la construction d'une maison pour une famille locale. Ils ont aussi posé une dalle en béton pour l'isolation d'une autre habitation.

Pour Louis, ce stage est une expérience sociale et humaine incroyable : « Ce stage m’a permis de découvrir une partie du monde et une culture que je ne connaissais pas. J’ai rencontré des personnes venant de différents pays et milieux sociaux. C’est une expérience sociale et humaine incroyable que j’ai vécu pendant six semaines. Cela m’a aussi permis de découvrir certaines de mes limites et notamment ma capacité d’adaptation à un environnement totalement inconnu. »

 

Cette année, nos élèves sont intervenus dans différentes structures pour notamment :

-  Préserver les plages et les fonds marins. Participer à un ramassage des débris sur la plage et sous l'eau. La mise en place d’actions de sensibilisation sur l'écosystème auprès des groupes de plongeurs ;

- préserver la faune sauvage en Amazonie ;

- Aider à la réalisation d'un éco-skate-park avec des matériaux recyclés et respectueux de l'environnement.

- Amener les citoyens de St Pétersbourg à agir de manière écologique envers la société et le monde…

 

Toutes ces actions ont pour seul objectif de former des étudiants à devenir des ingénieurs responsables et engagés, respectueux de leur environnement et des personnes qui les entourent.

Enfin, les expériences d’Agnès DURIEZ et Yassine BENJAOUI sont un exemple d’entraide et de solidarité humaine en France et à l’étranger : « La proximité avec des familles, qui n’arrivent pas à subvenir aux besoins de leurs enfants, permet de relativiser les peines de sa propre vie. Ce stage m’a également appris que ce n’est pas si difficile de tendre la main pour aider quelqu’un dans le besoin. »

Yassine a été bénévole au sein d’une association nommée « Darna » qui prend en charge les enfants abandonnés à leur naissance. En effet, ce phénomène est très fréquent en Tunisie, puisque les enfants qui sont nés avant le mariage sont très mal vu au sein de la religion musulmane. Ce stage a duré 2 mois, durant lesquels il a participé à des tâches administratives liées à l’association telles que classer les dossiers des enfants, organiser les fiches de paies des salariés qui s’occupent des enfants et s‘occuper lui-même d’enfants en bas âge. « Cela a développé une certaine sensibilité envers les autres et a fait ressortir mon côté humain ».

 

Nos élèves suivent une formation d’ingénieur généralistes, Oui, mais des ingénieurs engagés et humains !