Mon stage en 24h : Jeremy, ingénierie et patrimoine immobilier | EPF Ecole d'ingénieurs

Mon stage en 24h : Jeremy, ingénierie et patrimoine immobilier

Publié le 25/06/2021
Stage Jérémy

citation

Je m’appelle Jeremy Koerper, je suis actuellement étudiant de 5e année à l’EPF. J’ai obtenu mon baccalauréat Scientifique, spécialité SVT au lycée Don Bosco à Landser, puis réalisé une classe préparatoire MPSI et MP au lycée Schweitzer à Mulhouse avant d’entrer en 3ème année à l’EPF de Troyes. Intéressé de longue date par le domaine du bâtiment, mon choix s’est orienté vers la majeure « Ingénierie & Architecture Durable ». Ma décision s’explique par le fait que cette spécialisation couvre des domaines très variés du bâtiment, allant des règles d’urbanisme nécessaires au démarrage d’un projet, au calcul de structure, et jusqu’à la conception finale du bâtiment. 

J’ai eu l’opportunité de travailler dans le secteur ouvrier au côté de mon père qui est gérant d’une petite entreprise de ferronnerie. Ces expériences m’ont donné envie de découvrir de nouveaux aspects du bâtiment tels que la conception et le calcul. Je suis également très attaché à ma région, l’Alsace, qui du fait de son architecture traditionnelle, possède des particularités au niveau de la construction. 

C’est pour toutes ces raisons que mon objectif professionnel est d’évoluer dans un bureau d’études ou une collectivité afin de travailler soit dans la conception, soit dans la gestion de bâtiments. Le choix de mon stage s’est donc orienté vers la CeA, Collectivité européenne d’Alsace, dont une des fonctions est la gestion du patrimoine immobilier exploité par les départements de la région Alsace. 

Stage patrimoine immobilierStage patrimoine immobilierLe matin, le travail est repris au point où il a été laissé. Il s’agit en général d’un travail de modélisation d’un collège. Cette mission consiste en la création d’une maquette numérique à partir des plans existants. Dans cette maquette, les différentes pièces sont représentées et paramétrées afin d’alimenter une base de données servant dans de nombreux domaines comme les assurances, la maintenance et les travaux. 

Environ une fois par semaine, un déplacement est prévu pour accompagner un chargé d’opération pour une réunion de chantier ou une visite de site. Lors d’une journée classique au bureau, une petite pause est prise avec certains collègues avant de reprendre le travail. Lorsque nous sommes en déplacement, 10h30 sonne en général l’heure de la fin de la réunion en cabane de chantier et le début de la visite du site avec les différentes entreprises. 

 

Stage patrimoine immobilierStage patrimoine immobilierStage patrimoine immobilier

L’après-midi est en général consacré à des tâches différentes de la modélisation, comme la rédaction des notes prises en visite de chantier ou la modification du fichier-type utilisé pour la modélisation. Le nombre de sites gérés par la CeA étant assez important (plus de 150 collèges et de nombreux autres bâtiments), il est primordial d’automatiser le maximum de tâches lors de la création des maquettes afin de ne pas les répéter. Le fichier-type a donc un très grand rôle à jouer. La réalisation, par mes soins, de plusieurs maquettes m’a permis de déceler quelles étaient les tâches répétitives. J’ai pu ainsi les paramétrer à l’avance dans ce fichier afin de nous assurer un gain d’efficacité. Il comporte par exemple, un échantillon des différents types de pièces pouvant être modélisées (locaux techniques, salles de classe, …) mais aussi différentes vues et coupes paramétrées à l’avance qu’il suffit de positionner au bon emplacement.

Une autre mission est de publier les nombreux documents générés depuis la maquette une fois celle-ci terminée afin d’alimenter la base de données utilisée par la CeA. Parmi ces documents, on retrouve des carnets de plans avec vues des façades et coupes, un tableau de surface, regroupant toutes les informations sur les pièces, lié avec la maquette et différentes vues 3D. Ces documents sont très importants car ils représentent le cœur de la base de données (surface chauffée, utilisation des pièces, emprise foncière, …).

Avant de partir, les opérations réalisées sur les maquettes dans la journée sont vérifiées et le document regroupant les missions à réaliser est mis à jour. Au moment du départ, j’effectue un nouveau tour des bureaux pour saluer les collègues toujours présents. 

→ Découvrir la majeure Ingénierie & Architecture Durable