Mon stage en 24h : Jeremy, ingénierie et patrimoine immobilier

Mis à jour le 18/10/2021
Image
stage-jeremy_0

L’après-midi est en général consacré à des tâches différentes de la modélisation, comme la rédaction des notes prises en visite de chantier ou la modification du fichier-type utilisé pour la modélisation. Le nombre de sites gérés par la CeA étant assez important (plus de 150 collèges et de nombreux autres bâtiments), il est primordial d’automatiser le maximum de tâches lors de la création des maquettes afin de ne pas les répéter. Le fichier-type a donc un très grand rôle à jouer. La réalisation, par mes soins, de plusieurs maquettes m’a permis de déceler quelles étaient les tâches répétitives. J’ai pu ainsi les paramétrer à l’avance dans ce fichier afin de nous assurer un gain d’efficacité. Il comporte par exemple, un échantillon des différents types de pièces pouvant être modélisées (locaux techniques, salles de classe, …) mais aussi différentes vues et coupes paramétrées à l’avance qu’il suffit de positionner au bon emplacement.

Une autre mission est de publier les nombreux documents générés depuis la maquette une fois celle-ci terminée afin d’alimenter la base de données utilisée par la CeA. Parmi ces documents, on retrouve des carnets de plans avec vues des façades et coupes, un tableau de surface, regroupant toutes les informations sur les pièces, lié avec la maquette et différentes vues 3D. Ces documents sont très importants car ils représentent le cœur de la base de données (surface chauffée, utilisation des pièces, emprise foncière, …).

Avant de partir, les opérations réalisées sur les maquettes dans la journée sont vérifiées et le document regroupant les missions à réaliser est mis à jour. Au moment du départ, j’effectue un nouveau tour des bureaux pour saluer les collègues toujours présents. 

→ Découvrir la majeure Ingénierie & Architecture Durable