Une journée de sensibilisation à la Recherche et l'Innovation pour les élèves de 3e et 4e année de Montpellier | EPF Ecole d'ingénieurs

Une journée de sensibilisation à la Recherche et l'Innovation pour les élèves de 3e et 4e année de Montpellier

Publié le 19/02/2020

Le 12 février 2020 a eu lieu sur le campus de l’EPF Montpellier, une journée dédiée à la recherche et à l’innovation. L’occasion de sensibiliser les étudiants de 3e et 4e année à ces métiers.

Quels étaient les objectifs de cette journée ?

Le but principal de cet évènement était de faire tomber les préjugés. Le doctorat étant souvent mystifié, il était question de montrer son accessibilité ainsi que les débouchés de la Recherche et du Développement en institut de recherche, bien-entendu, mais également en entreprise. Il s’agissait également de présenter les activités de recherche des enseignants chercheurs de l’EPF et les stratégies associées. Enfin, les nouveaux financements en propre de l’EPF pour les Stages d'Elèves Ingénieurs (SEI) en 4e année, les Projets de Fin d’Etudes (PFE) en 5e année, et le doctorat ont été abordés.

En résumé, cette journée fut l’occasion de présenter la formation généraliste comme un atout pour la réalisation d’une thèse.

Rencontres avec des alumni et chercheurs

Pour lever les doutes et faire naître des vocations, le parti pris a été de faire intervenir des anciens étudiants de l’EPF, ayant eu un parcours dans le monde de la recherche et qui étaient à la place de l’auditoire il y a quelques années.

Antoine LEROY (P2015) a présenté son parcours. Il a soutenu une thèse CIFRE en 2019, pour des travaux réalisés au Techno-centre de Renault sur la prévention du risque thermoélectrique des organes électroniques embarqués dans l’automobile. Grâce à cette thèse, il a obtenu directement un poste de chef d’équipe Recherche et Développement chez Altran, ce qui d’après lui est inaccessible en sortie d’école. Trois autres anciens étudiants EPF en cours de réalisation de leur doctorat à l’IES de Montpellier ont également témoigné de leurs parcours respectifs :

  • Claire JOLLY (P2018) : "Fabrication et caractérisation de capteurs (microbalances, évolution de cellules, particules chimiques) en quartz de synthese fabriqué à bas coût"
  • Paul OUBLON (P2017) : "Physique des cellules solaires sous stress thermique"
  • Sébastien PEILLON (P2018) : "Caractérisation thermique de couches minces par méthodes electrothermiques" (encadré par Christophe RODIET, enseignant chercheur à l’EPF Montpellier)

Enfin, Rodolphe VAILLON, directeur de Recherche au CNRS, a présenté ce que pouvait être une carrière de chercheur à temps plein avec 20 ans d’expérience. Son parcours ne s’est pas cantonné à une seule et unique thématique. Il a en effet été jalonné par de multiples projets académiques mais également en collaboration avec différentes entreprises, dans des domaines d’activités très variés (le spatial, l’astrophysique, les nanotechnologies, l’énergie, ou encore la combustion et son impact sur le réchauffement climatique).

Echanges avec les enseignants-chercheurs du campus de l’EPF Montpellier

Des enseignants-chercheurs de l'EPF ont également présenté leurs activités de recherche et les stages ouverts à candidature.

L’intérêt des élèves pour ces débouchés, peu connus, a suscité de nombreuses questions auxquelles les intervenants ont pu répondre durant un temps d’échange.

Suite à cette journée, les élèves se sont rapprochés des enseignants-chercheurs de l’EPF. Cela leur a permis d’obtenir des réponses plus précises et éventuellement d’envisager des stages dans ces domaines. Cette éxpérience a renforcé la volonté de renouveler ces journées de sensibilisation, qui sont un bon exemple de ce qu’apporte la recherche et l’innovation, dans une formation d’ingénieur.

Contact : Nicolas CAMARA – nicolas.camara@epf.fr