Hommage à Colette KREDER

Mis à jour le 20/10/2022
C’est avec une profonde émotion que nous avons appris le décès de Colette KREDER, survenu le 14 octobre 2022. Ancienne directrice de l’EPF, Colette KREDER a engagé de profonds changements qui ont ouvert la voie à l’école que nous connaissons aujourd’hui. Sa disparition met en deuil la communauté EPF.
Image
Portrait de Colette KREDER, directrice de l'EPF de 1979 à 1994

Crédit photo : Famille KREDER

 

Née le 31 mars 1934 à Commer, en Mayenne, Colette KREDER est diplômée de l’École Polytechnique Féminine en 1957.

Recrutée par le Ministère de l’Air comme responsable du financement des études dans le domaine de la microélectronique, elle quitte ses fonctions en 1964 pour devenir cheffe de service dans l’entreprise Lignes télégraphiques et téléphoniques (LTT). En 1971, elle crée sa propre société de documentation technique, la Soredi.

En 1979, Colette KREDER devient Directrice de l’École Polytechnique Féminine avec un credo : « Ingénieure, un métier pour les femmes ». Durant ces quinze années à la tête de l’école, elle a profondément transformé l’école en instaurant une formation en 5 ans (1984), en introduisant une Direction internationale pour développer les partenariats avec les universités étrangères (1986) et en créant la Fondation EPF reconnue d’utilité publique (1991). Ses dernières années sont marquées par l’ouverture de la première formation bi-diplômante avec l’Allemagne en 1993, et par le passage de l’École Polytechnique Féminine à la mixité en 1994.

Parallèlement à sa vie professionnelle, Colette KREDER a été très active dans des associations œuvrant pour la parité. Dès la fin des années 1980, elle devient trésorière du Conseil National des Femmes Françaises (CNFF). En 1992, elle fonde l’association « Action pour la parité » qui sera à l’origine du réseau « Demain la parité » en 1994. Ce réseau, qui a été le premier à publier des données chiffrées sur les femmes en politique et en sciences, a également documenté la place des filles dans les Grandes Écoles Scientifiques.

À travers ses différents engagements, Colette KREDER a toujours œuvré pour renforcer la place des femmes dans les divers aspects de la vie sociale, de la politique aux sciences.

Colette KREDER est Chevalière de la Légion d'Honneur depuis le 31 mars 1991, Officière du Mérite depuis le 21 novembre 1995, Officière de la Légion d'Honneur depuis le 13 juillet 2001, Commandeure du Mérite depuis le 8 mai 2007 et Commandeure de la Légion d’Honneur depuis le 31 décembre 2009 au titre de « membre fondatrice d’associations en faveur des femmes ».
 
L’ensemble des personnels, des étudiants et des alumni de l’EPF et de la Fondation EPF adresse ses condoléances à sa famille et à ses proches.
 
Afin de rendre hommage à ses combats en faveur de la parité, nous vous proposons de (re)voir ce reportage tourné en 1982 sur la féminisation du métier d’ingénieur.

Voir le reportage