Zoom sur la formation Franco-Allemande de l’EPF avec Thomas PROST (P2021)

La formation Franco-Allemande c’est quoi ?

La FA est une formation bi-nationale en production et automatisation qui se déroule en 5 ans en France sur le campus de l’EPF à Sceaux et en Allemagne sur celui de la Hochschule à Munich.

Après une première année à Sceaux avec des cours de langues renforcés, les étudiants passent la deuxième année à Munich. Ils effectueront également la quatrième année en Allemagne. Les troisième et cinquième années se déroulent en France.

Les stages obligatoires s’effectuent en alternance géographique dans les deux pays.

Les étudiants français et allemands sont formés ensemble pendant cinq ans, au sein de groupes multiculturels de 30 étudiants en moyenne, permettant une pédagogie de proximité et un suivi individualisé.

Ce parcours accrédité par la CTI (Comité des Titres d’Ingénieurs) et par l’ASIIN Akkreditiert, délivre un diplôme franco-allemand d’ingénieur.

 

En savoir plus sur la formation franco-allemande

 

Interview de Thomas Prost – Etudiant en cinquième année 

 

Pourquoi as-tu choisi d’intégrer la formation franco-allemande de l’EPF ?

J’ai tout d’abord choisi la formation Franco-Allemande de l’EPF et de la Hochschule de Munich pour des raisons très personnelles puisque j’ai toujours été très attiré par les pays germanophones. Je me sens proche de leur mode de vie et de leur façon de penser qui correspondent à ma personnalité.

J’avais très envie d’étudier l’ingénierie, mais sans abandonner l’apprentissage de plusieurs langues. Cette formation a donc été une évidence puisqu’elle m’a permis de combiner mes deux envies !

As-tu appréhendé la partie de la formation en langue allemande ?

Un peu au début ! Cela n’a pas toujours été facile de tout comprendre, surtout face aux différents accents que j’ai rencontré : le bavarois, le suisse-allemand, etc. Mais la meilleure façon de progresser est bien évidemment de vivre en Allemagne au quotidien, et j’ai progressé très rapidement. Ces cinq années d’études m’ont prouvé qu’il était tout à fait possible d’étudier en allemand même après l’avoir étudié en LV2 au lycée.

Quelles sont les différences majeures de la formation à Munich et à Sceaux ?

Le fonctionnement de la faculté de Munich est bien différent de l’EPF à Sceaux ! Par exemple, j’ai eu la possibilité de m’inscrire à des modules optionnels qui ne faisaient pas partie de ma formation initiale juste pour le plaisir et pour enrichir mes connaissances.

Quels sont tes projets à la suite de la formation Franco-Allemande ?

À la suite de ce parcours binational, je souhaite poursuivre mes études en me spécialisant en mécanique par le biais d’un Master au sein d’une université allemande.

Je suis ravi de cette formation qui représente un atout de taille sur le marché du travail, je remarque que nos profils sont très recherchés.